DOSSIER

Athlétisme: Ta Lou championne d’Afrique du 100m sans forcer

Publié le 03 Août 2018
303 vues

Marie-Josée Ta Lou a remporté son premier titre de championne d’Afrique du 100 mètres, ce 2 août 2018 à Asaba. L’Ivoirienne a devancé la Ghanéenne Janet Amponsah, entrée en collision avec un cameraman juste avant la finale… Chez les hommes, le Sud-Africain Akani Simbine a fini devant l’Ivoirien Arthur Gue Cissé.

Un nouvel incident est venu émailler les Championnats d’Afrique d’athlétisme 2018 (1 au 5 août au Nigeria), ce jeudi à Asaba. Alors que la finale du 100 mètres féminin allait commencer, la Ghanéenne Janet Amponsah a en effet percuté un cameraman qui passait sur la piste du Stephen Keshi Stadium. Bien sonnée, la sprinteuse a pu prendre le départ de la course, malgré une longue écorchure sanglante sous le cou. En revanche, elle n’a pu faire de l’ombre à une Marie-Josée Ta Lou trop forte en l'absence de ses rivales Murielle Ahouré et Blessing Okagbaré (forfaits).

L’Ivoirienne s’est imposée pour la première fois sur cette distance lors de la compétition africaine phare, en 11 secondes 15, et sans un sourire. Agacée par les différents couacs de l’organisation, la vice-championne du monde 2017 du 100 et du 200 m était à peine plus expressive lors de la remise des médailles. Quelques heures après son succès, elle est toutefois revenue à de meilleurs sentiments. « La forme est là, a-t-elle souligné au micro de notre correspondant Bright Abiola. S’il n’y avait pas eu du vent, je courais en 10 secondes. Je suis donc contente de remporter cette victoire pour mon pays. Le plus important, c’était d’avoir la médaille ».

Arthur Gue Cissé en argent

Chez les hommes, Arthur Gue Cissé a rempli son pari, en 10 secondes 33. En finissant deuxième du 100 mètres, le jeune prodige ivoirien s’est qualifié pour la Coupe continentale 2018 à Ostrava. « Comme tout athlète, j’aurais voulu l’or, mais je me contente de cette médaille d’argent », a relativisé l’intéressé, au micro de RFI.

Le compatriote de Cissé, Ben Youssef Méité (10 secondes 63), ne disputera pas, en revanche, la Coupe continentale. Le champion d’Afrique 2016 a échoué au pied du podium. Le natif de Séguéla avait confié récemment avoir eu des ennuis de santé. Il n’a ainsi pu coiffer sur le poteau le Sud-Africain Simon Magakwe, troisième en 10 secondes 35. Et c’est un autre « Bafana Bafana », Akani Simbine, qui a pris l’or, en 10 secondes 25.

Une razzia sud-africaine avec un super Hogan

Rosvitha Okou a complété la moisson ivoirienne du jour avec le bronze en 100m haies, elle qui avait terminé 2e en 2014. La Sud-Africaine Rikenette Steenkamp, 1ère à Marrakech en 2014, a cette fois dû se contenter de l’argent. Car la finale a été dominée par Tobi Amusan qui a ainsi offert le premier titre de ces Championnats 2018, au pays hôte.

Une autre breloque dorée est ensuite venue s’ajouter dans l’escarcelle nigériane,  lorsque Chukwuebuka Enekwechi s’est imposé en lancer du poids masculin.

Mais c’est bien l’Afrique du Sud qui a dominé cette 2e journée à Asaba avec trois sacres. Outre celui de Simbine, Rushwal Samaai et Victor Hogan ont respectivement été les patrons en saut en longueur masculin et en lancer du disque hommes… Un Hogan qui réalise au passage une incroyable passe de quatre aux Championnats d’Afrique, après 2012, 2014 et 2016.

A noter enfin que la lanceuse de marteau Jennifer Batu a pris le bronze pour le Congo-Brazzaville.

CHAMPIONNATS D’AFRIQUE D’ATHLÉTISME 2018 : PODIUMS DE LA 2e JOURNÉE

100 m féminin :

1. Marie-Josée Ta Lou [Côte d’Ivoire]
2. Janet Amponsah [Ghana]
3. Joy Udo-Gabriel [Nigeria]

5 000 m féminin :

1. Hellen Obiri [Kenya]
2. Senbere Teferi [Ethiopie]
3. Hayile Meskeram Mamo [Ethiopie]

100m haies :

1. Tobi Amusan [Nigeria]
2. Rikenette Steenkamp [South Africa]
3. Rosvitha Okou [Côte d’Ivoire]

Lancer du marteau féminin :

1. Soukaina Zakour [Maroc]
2. Temilola Ogunrinde [Nigeria]
3. Jennifer Batu [Congo]

100m masculin :

1. Akani Simbine [Afrique du Sud]
2. Arthur Gue Cissé [Côte d’Ivoire]
3. Simon Magakwe [Afrique du Sud]

Lancer du disque hommes :

1. Victor Hogan [Afrique du Sud]
2. Werner Visser [Afrique du Sud]
3. NC

Lancer du poids masculin :

1. Chukwuebuka Enekwechi [Nigeria]
2. Mohamed Khalifa [Egypte]
3. Kyle Blignaut [Afrique du Sud]

Saut en longueur hommes :

1. Rushwal Samaai [Afrique du Sud]
2. Luvo Mayonga [Afrique du Sud]
3. Yahya Berrabah [Maroc]


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
La star du Football brésilien Ronaldinho est arrivée à Abidjan
La CAF retire l`organisation de la CAN 2019 au Cameroun. (Officiel)
Le RHDP récuse les accusations du PDCI-RDA quant aux supposées fraudes durant les élections locales (Adjoumani Kobénan)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com