DOSSIER

Après le décès de Sangaré : Le Fpi encore menacé? Gbagbo et Simone Gbagbo expose une divergence

Publié le 03 Novembre 2018
1193 vues

Quelque semble ne pas bien tourner encore au sommet du Front populaire ivoirien (Fpi). Le décès d'Abou Drahamane Sangaré pourrait ouvrir une autre crise au sein de cette formation politique eu égard à l'imbroglio que l'on vient de constater depuis l'annonce de la triste nouvelle.

Quelque semble ne pas bien tourner encore au sommet du Front populaire ivoirien (Fpi). Le décès d'Abou Drahamane Sangaré pourrait ouvrir une autre crise au sein de cette formation politique eu égard à l'imbroglio que l'on vient de constater depuis l'annonce de la triste nouvelle.

Aussitôt informée, en effet, l'ex-Première Dame, Simone Gbagbo a accouru à la clinique où le défunt a rendu l'âme pour le constater avant de convoquer d'urgence, dans les instants qui suivent, un Secrétariat général extraordinaire, à son domicile. L'épouse de l'ex-chef de l’État, qui occupe le poste de deuxième vice-président chargée de la stratégie et de la politique générale du parti dans le bureau d'Abou Drahamane Sangaré, en prenant l'initiative de cette réunion, a pris de facto les commandes de la formation politique dont elle fait partie des piliers.

Fait curieux, à peine cette réunion annoncée, un communiqué est produit depuis Paris par un autre pilier du parti, le ministre Assoa Adou, qui fait part des décisions prises depuis sa cellule de la Haye, par Laurent Gbagbo.

L'ex-président ivoirien, par l'entremise de son ancien ministre, lui-aussi, Secrétaire général dans la direction de Sangaré, traduit toute sa douleur pour la disparition de son fidèle ami et compagnon de lutte. Mieux, Laurent Gbagbo suspend toute activité du parti qu'il a fondé. « Le Président Laurent Gbagbo appelle les militants du FPI et l’ensemble du peuple ivoirien à une mobilisation exemplaire pour un hommage mérité à ce digne fils de la Côte d’Ivoire. Le Président Laurent Gbagbo informe, par la même occasion, que les activités politiques du FPI sont suspendues jusqu’à la fin des obsèques », dit le communiqué. Lequel montre que l'ex-président ivoirien tient bien les rênes de son parti depuis la Haye.

La décision prise par Laurent Gbagbo a-t-elle un lien avec la réunion convoquée par son épouse ? Cette réunion est-elle concernée par la suspension annoncée ? Un cadre proche de la direction de cette formation, politique, interrogé est formel. « En principe, cette réunion ne devrait pas se tenir. C'est un secrétariat général, donc une activité politiqué. Elle doit être purement annulée », confie notre interlocuteur, qui ajoute : « Assoa Adou est à Paris. La décision de suspension vient directement de la Haye ».

Cette décision vise-t-elle la posture adoptée par Simone Gbagbo ? L'on n'est pas loin de le dire. Toujours est-il qu'elle n'a pas empêché la tenue du Secrétariat général extraordinaire convoqué. Toute chose qui présage d'une incohérence et laisse entrevoir une mésentente, voire une divergence entre Laurent Gbagbo et son épouse.

Cette ambiance ne risque-t-elle pas de conduire à une autre crise? Pour le moment, Simone Gbagbo, assisté de Laurent Akoun et de Justin Koua, d'autres caciques de son parti, pensent que non. Selon ces dirigeants, le Fpi est structuré et bien organisé. L'ex-Première dame précise même qu'il y a des numéros dans les préséance denomenclature de direction. En clair, les mécanimes sont déjà établis pour la succession. Ce qui, a priori, ne devrait pas poser problème.


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
La star du Football brésilien Ronaldinho est arrivée à Abidjan
La CAF retire l`organisation de la CAN 2019 au Cameroun. (Officiel)
Le RHDP récuse les accusations du PDCI-RDA quant aux supposées fraudes durant les élections locales (Adjoumani Kobénan)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com