DOSSIER

Après la sortie de Bédié, Ouattara prend de grandes décisions, Gbagbo libéré d'ici peu?

Publié le 30 Novembre 2018
1817 vues

La récente sortie du président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Henri Konan Bédié in le Nouveau Réveil, du lundi 26 novembre 2018, a fait bouger les lignes au sein de la vie politique nationale.

La récente sortie du président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Henri Konan Bédié in le Nouveau Réveil, du lundi 26 novembre 2018, a fait bouger les lignes au sein de la vie politique nationale. Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), du président Alassane Ouattara est du coup sorti de son sommeil pour prendre de grande décision en marge des présidentielles de 2020. 

‘’ Pour relever les défis de 2020, RHDP le géant arrive’’, pointe à sa une le Patriote, quotidien proche du pouvoir Ouattara. Le confrère annonce dans sa parution du jour, que le congrès constitutif du Rhdp est fixé au 26 janvier 2019 prochain avec à la clé, le premier ministre Amadou Gon comme président du directoire.

Le Jour plus, également proche du Rassemblement des républicains (RDR), et donc du Rhdp, ne dit pas autre chose. « Ouattara prend de grandes décisions ». En plus de la nomination du chef du gouvernement ivoirien, Amadou Gon à la tête du directoire du Rhdp, le confrère révèle que des groupes parlementaires Rhdp verront bientôt le jour, tant au niveau du Parlement que du Senat ivoirien. 

Face à cette situation, L’expression estime pour sa part que les choses semblent s’accélérer, dans cette formation politique qui soutient épouser les idéaux de feu l’ancien président ivoirien, Felix Houphouët-Boigny. ‘’Parti unifié/Rhdp : Les choses s’accélèrent ; Amadou Gon prend les rênes du directoire, toutes les nominations effectuées hier, par le président Ouattara’’ pointe-t-il à sa une.

Alors que les journaux Pro et Anti Rhdp se livrent une bataille sans merci autour d’une réconciliation ou non entre les deux alliés d’hier, (le RDR et le PDCI), les journaux de l’opposition, proche de Laurent Gbagbo eux braquent les projecteurs vers la prison de Scheveningen. L’ex président ivoirien Laurent Gbagbo et son fileul Charles Blé Goudé, y sont incarcérés. Ils sont jugés pour crime contre l’humanité à la Cour pénale internationale (CPI).

‘’ Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Une spécialiste fait des révélations sur les audiences d’octobre et de novembre 2018’’ barre à sa une le Quotidien d’Abidjan. Relatant les propos de la journaliste française Stéphanie Maupas, correspondante de France 24 et du journal le Monde, le confrère révèle que, l’année 2018, a plus été plus prolifique à la défense qu’à l’accusation.

Dans cette interview accordée à RFI, l’experte des questions de la Cour pénale internationale, pointe du doigt la faiblesse des arguments de la procureure Bensouda et son équipe. « Il y a un sérieux discrédit sur les pièces présentées par l’accusation », révèle-t-elle.

Pour elle donc, l’accusation « a reculé par rapport aux charges présentées », devant la chambre de première instance de la Cour pénale internationale. « Gbagbo libéré début 2019 ? », s’interroge pour sa part le quotidien indépendant L’Inter, sur le même sujet.


Publicité


Dernières minutes
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
La star du Football brésilien Ronaldinho est arrivée à Abidjan
La CAF retire l`organisation de la CAN 2019 au Cameroun. (Officiel)
Le RHDP récuse les accusations du PDCI-RDA quant aux supposées fraudes durant les élections locales (Adjoumani Kobénan)
Côte d’Ivoire: pluie d’hommages après la mort d’Aboudramane Sangaré
Côte d’Ivoire : le personnel de santé invité à sursoir à sa grève annoncée
Dans le Missouri, le combat d'une sénatrice démocrate face aux sirènes trumpistes
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com