DOSSIER

Côte d’Ivoire: Les occupants du boulevard principal d'Abobo déguerpis

Publié le 07 Mai 2019
156 vues

L’opération qui a débuté ce lundi et qui vise à débarrasser le boulevard principal des installations anarchiques, va se poursuivre sur trois mois.

L’opération qui a débuté ce lundi et qui vise à débarrasser le boulevard principal des installations anarchiques, va se poursuivre sur trois mois.

Des agents municipaux mobilisés en grand nombre et sur vêtus de  chasubles flockées ‘‘Mairie d’Abobo’’ ont mené ce lundi 6 mai 2019, sous la protection d’un détachement des forces de l’ordre et de la police municipale, une opération de déguerpissement de la voie express Adjamé-Abobo-Anyama.

Munis de matériels de démolition, les éléments commis à la tâche ont détruit les étals et box des commerçants installés le long du boulevard principal, les obligeant à abandonner les lieux, pour certains, avec leurs marchandises sur la tête ou dans des brouettes.

Olivier Gnagne, sous-directeur de l’environnement et du cadre de vie à la mairie d’Abobo, explique que la commune a été l’une des premières dans le district d’Abidjan à mener des opérations d’assainissement de ses artères publiques.

« Malheureusement, tous les sites qui ont été traités sont de nouveau colonisés de façon anarchique par ceux qui avaient été délogés. Cela crée des embouteillages sur les voies de circulation, favorise l’encombrement des caniveaux et engendre l’insécurité », dénonce-t-il. 

C’est pour mettre fin durablement à cette situation dégradante que l’autorité municipale, au dire d’Olivier Gnagne, « a décidé de relancer, sur une période de trois mois, l’ensemble des opérations de déguerpissement de la voie principale de la commune ».

L’enjeu, selon lui, est de redorer l’image d’Abobo, conformément à la vision du maire, le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko. « Il faut que le désordre disparaisse totalement et que la fluidité routière et la libre circulation des hommes soient une réalité dans notre cité », a souligné le responsable de l’opération.


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
La star du Football brésilien Ronaldinho est arrivée à Abidjan
La CAF retire l`organisation de la CAN 2019 au Cameroun. (Officiel)
Le RHDP récuse les accusations du PDCI-RDA quant aux supposées fraudes durant les élections locales (Adjoumani Kobénan)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com