DOSSIER

Fpi: Assoa Adou avoue: « Nous sommes prêts à discuter avec le Rhdp »

Publié le 28 Mai 2019
330 vues

Sur le thème: ''Analyse de la situation nationale et vision du FPI pour la réconciliation nationale'', Dr Assoa Adou, le secrétaire général du parti a convié les journalistes à une conférence de presse qui s’est tenue dans un grand hôtel à la Riviera 2 dans la commune de Cocody ce lundi 27 mai 2019.

Après avoir dressé un sombre tableau de la situation ivoirienne (éducation, santé, environnement, économique, politique, social…), le secrétaire général du Front Populaire Ivoirien (Fpi) conclut que tout va de travers. « Il convient de noter avec regret et consternation que sous la gouvernance de Ouattara, la démocratie est en rupture. Cela se manifeste par l’immixtion du pouvoir exécutif dans le fonctionnement des partis politiques. », a-t-il lancé. Toutefois, Il invite l’opinion nationale a tiré les leçons des conflits récents qui alarment le pays.

Le proche collaborateurc de l'ex-président Laurent Gbagbo insiste sur la réconciliation en Côte d’Ivoire qui est, selon ses dires, le vœu cher de son mentor. Pour lui, la réconciliation est l’affaire de tous. « La vraie réconciliation, sans faux-fuyant, entre les fils et filles de ce pays passe par un dialogue constitutif entre tous les acteurs de la scènes socio-politiques. C’est à cette réconciliation que le Front Populaire Ivoirien (Fpi) appelle incessamment toutes les composantes de la société civile sans discrimination » a-t-il indiqué. Il ajoute à cet effet: « Laurent Gbagbo nous a dit de discuter avec tout le monde. Nous sommes prêts à discuter avec le Rhdp. ».

A l’entendre les différentes rencontres (Bruxelles et Daoukro) entre le Fpi et le Pdci-Rda s’inscrivent dans la logique de la recherche de la réconciliation nationale. 

Concernant la crise au sein du Fpi, Dr Assoa Adou tient à clarifier qu' «il n’y a pas de dissentions internes, car selon les règlements intérieurs du parti, Affi N’guessan n’est pas président du Fpi depuis Mama (…). Pour nous il y a qu’un seul Fpi, et c’est celui dirigé par le Président Laurent Gbagbo. ».


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
La star du Football brésilien Ronaldinho est arrivée à Abidjan
La CAF retire l`organisation de la CAN 2019 au Cameroun. (Officiel)
Le RHDP récuse les accusations du PDCI-RDA quant aux supposées fraudes durant les élections locales (Adjoumani Kobénan)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com