DOSSIER

Côte d’Ivoire : Jugé pour "crimes", Charles Blé Goudé nargue la justice ivoirienne

Publié le 23 Octobre 2019
475 vues

Alors qu'il n'a pas totalement bouclé le dossier sur la CPI, Charles Blé Goudé doit faire face à un autre épisode judiciaire dans son pays.

Alors qu'il n'a pas totalement bouclé le dossier sur la CPI, Charles Blé Goudé doit faire face à un autre épisode judiciaire dans son pays.

En effet, les autorités ivoiriennes ont ouvert un procès contre le président du Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples (COJEP) , qui est poursuivi pour "crimes contre des populations civiles" et "crimes contre des prisonniers de guerre". L'ancien ministre de Laurent Gbagbo ne semble pas ébranlé par cette nouvelle bataille judiciaire.

A LIRE AUSSI: 

A l’approche de 2020, plusieurs cadres du Rhdp boudent la candidature d’Amadou Gon, Adama Bictogo cité

Charles Blé Goudé réagit aux poursuites judiciaires ivoiriennes

La nouvelle s'est répandue telle une trainée de poudre. Charles Blé Goudé est poursuivi par la justice ivoirienne pour "crimes contre des populations civiles" et "crimes contre des prisonniers de guerre". L'ex-ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo risque la prison à vie. Son procès s'est ouvert le mercredi 23 octobre 2019 au Palais de justice du Plateau. Le mis en cause, faut-il le préciser, est établi à La Haye, où il vit après à son acquittement par la Cour pénale internationale, le 1er février 2019. Depuis la Belgique, Charles Blé Goudé n'a pas manqué de réagir au danger qui le guette.

Dans une publication sur sa page Facebook, Charles Blé Goudé a choisi de minimiser la menace qui plane au-dessus de sa tête. "La peur n’abritera jamais une FEMME ENCEINTE face à un homme entièrement nu", a-t-il écrit avant de préciser que "ce que DIEU a commencé, il va terminer". Charles Blé Goudé a par ailleurs invité ses partisans à la sérénité.

A LIRE AUSSI: 

Côte d’Ivoire : Voici les deux cadres du RHDP prêts à affronter Amadou Gon en 2020

Konaté Navigué a cru bon de voler au secours de l'ancien prisonnier de Scheveningen. Le secrétaire national chargé de la Jeunesse du Front populaire ivoirien (JFPI) a exprimé son indignation face à la poursuite lancée par la justice ivoirienne à l'encontre de Charles Blé Goudé.

"Comparution de BLÉ GOUDE aujourd'hui devant le juge au tribunal du plateau pour dit-on " crime de guerre". C'est à croire que notre justice s'ennuie. Mrs les juges, s'il vous plait, qui a tué Guy André Kieffer ? Dites - nous parce qu'on a le droit de savoir : mouscaille", a-t-il écrit sur Twitter.


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
La star du Football brésilien Ronaldinho est arrivée à Abidjan
La CAF retire l`organisation de la CAN 2019 au Cameroun. (Officiel)
Le RHDP récuse les accusations du PDCI-RDA quant aux supposées fraudes durant les élections locales (Adjoumani Kobénan)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com