DOSSIER

Affaire assaillants extraits à la prison de Sassandra pour être abattu à N’Dotré : Voici toute la vérité

Publié le 24 Avril 2021
361 vues

Ils sont nombreux les Ivoiriens et Ivoiriennes qui mettent en doute l’attaque de la base militaire de N’Dotré

Ils sont nombreux les Ivoiriens et Ivoiriennes qui mettent en doute l’attaque de la base militaire de N’Dotré, localité située à l’extrême nord de la ville d’Abidjan, la capitale économique. Ces derniers soutiennent mordicus qu’il s’agit ‘’d’une farce, d’un plan machiavélique savamment orchestré par les détenteurs du pouvoir à l’effet de jeter le discrédit sur l’opposition ivoirienne ou montrer la bravoure d’un Etat en perte de vitesse’’.

Ceux qui y croient par contre, estiment que les assaillants ayant mené l’attaque proviendraient de la Maison d’Arrêt et de Correction de Sassandra et qu’ils y ont été extraits nuitamment par des inconnus, pour ensuite être abattus devant le camp militaire de N’Dotré. Pour clore ce chapitre qui alimente tant les conversations des Ivoiriens, le procureur général près la Cour d’appel de Daloa, a tenu à sortir de sa réserve pour élucider cette affaire.

Une sortie qui intervient 48 heures après la réaction du chef d’Etat-major général des Armée, Lassina Doumbia et 24 heures après celles du porte-parole de l’Armée ivoirienne, le colonel Boubacar Sakho et du Commissaire du gouvernement, Ange Kessi. Dans une note dont nous avons reçu copie ce vendredi 23 avril 2021,  procureur général près la Cour d’appel de Daloa, Daffot Gaba Jonas, bat en brèche les allégations susmentionnées et souligne qu’elles sont dénuées de tout fondement.

« Une vidéo mise en ligne ces derniers jours sur les réseaux sociaux laisse croire que les individus de nationalité libérienne tués lors de l’attaque de la base militaire de N’Dotré, dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21 avril 2021, seraient des détenus extraits nuitamment par des inconnus, dans la nuit du 17 au 18 avril 2021, de la Maison d’Arrêt et de Correction de Sassandra, où ils étaient incarcérés pour trafic de stupéfiants.  Le Procureur Général près la Cour d’appel de Daloa voudrait indiquer que ces allégations sont dénuées de tout fondement.

Elles le sont d’autant plus qu’aucune des deux (02) personnes de nationalité libérienne,  actuellement en détention à la Maison d’Arrêt et de Correction de Sassandra, n’en a été extraite, encore moins pour les fins alléguées.», martèle le Procureur général. Qui tient à porter à la connaissance de l'opinion nationale et internationale que de 2018 à ce jour, la Maison d'Arrêt et de Correction de Sassandra n’a accueilli que onze (11) pensionnaires de nationalité libérienne dont neuf (09) ont été libérés à l'issue de l'exécution de leur peine.

Faut-il, le rappeler, l’assaut mystérieux contre la base militaire de N’Dotré a eu lieu dans la nuit de mardi 20 au mercredi 21 avril 2021. L’attaque a fait trois morts parmi les assaillants et un blessé parmi les soldats.


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com