ECONOMIE

Vent de détournement, vols...aux Impôts : Moussa Sanogo (Secrétaire d'État) surprend les agents de Cocody

Publié le 13 Février 2018
870 vues

Le secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’État, Moussa Sanogo, a effectué une visite surprise le vendredi 09 février 2018, à la Direction régionale des Impôts Abidjan-Nord 1 aux Deux Plateaux, dans la commune de Cocody.

Il était accompagné de son directeur de cabinet adjoint, Kého Yaya. Sans protocole, ni comité d’accueil, il s'est rendu dans les bureaux du chef du centre, Yao Jean-Paul Coulibaly, au 1er étage du bâtiment. Les échanges s'engagent entre les deux hommes. Le chef de centre a présenté les quatre services sous sa responsabilité : les assiettes des impôts divers, les assiettes des impôts fonciers, les recettes des impôts divers et les recettes des impôts fonciers. Il a confié qu'au niveau du recouvrement des impôts des personnes morales, tout se passe pour le meilleur du monde.

Par contre, pour ce qui concerne les personnes physiques, l'agent des Impôts souligne des difficultés liées au fait qu'il y a des problèmes d’adressage des personnes. « Il n'est pas facile de repérer les individus. Et même, quand nous arrivons à le faire parfois, les recouvrements ne sont pas aussi importants. Au niveau des villages Ebrié, par exemple, l’impôt foncier n’est pas payé car ces populations disent qu’elles sont dans leurs villages », explique le chef de centre. Il a évoqué également des difficultés de connexion au niveau de l’opération d’assiette. Toute chose qui les oblige à enregistrer des opérations de recouvrement à la main.

Cette information préoccupe le secrétaire d’État, Moussa Sanogo qui veut en savoir davantage. « Ah bon ! Donc quand le logiciel relatif au recouvrement des paiements est en panne, comment faites-vous ? Comment gérez-vous les paiements ? ». En réponse, le chef de centre a indiqué que dans ce cas de figure, les receveurs ont recours à un calepin dans lequel il consigne les informations et des contrôles sont faits à la fin de la journée pour confronter les paiements. Une procédure qui ne plaît pas au secrétaire d’État qui a lâché que cela peut ouvrir la porte aux malversations et aux actes délictueux.

« Cela pose un problème d’éthique. Vous savez, ces temps-ci, les Impôts sont au centre de plusieurs scandales de milliards de Fcfa. On parle même de 400 milliards de Fcfa. Si c’est avéré, puisque des audits diligentés par la Direction générale sont en cours, ce serait grave et honteux. Le Chu d’Angré a coûté 40 milliards Fcfa. Ça veut dire qu'on aurait pu construire au moins 10 Chu comme celui d’Angré. Les relevés à la main posent des problèmes de traçabilité et c’est la porte ouverte à toutes les dérives. Surtout qu’il y a des gens qui mettent l’argent du contribuable dans leur poche pour se construire des maisons », a récriminé le ministre.............Lire la suite sur linfodrome.com


Publicité


Dernières minutes
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
La star du Football brésilien Ronaldinho est arrivée à Abidjan
La CAF retire l`organisation de la CAN 2019 au Cameroun. (Officiel)
Le RHDP récuse les accusations du PDCI-RDA quant aux supposées fraudes durant les élections locales (Adjoumani Kobénan)
Côte d’Ivoire: pluie d’hommages après la mort d’Aboudramane Sangaré
Côte d’Ivoire : le personnel de santé invité à sursoir à sa grève annoncée
Dans le Missouri, le combat d'une sénatrice démocrate face aux sirènes trumpistes
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com