ECONOMIE

Douanes ivoiriennes: Le scanner de Noé inauguré

Publié le 27 Mars 2018
406 vues

Le scanner du poste frontière de Noé est officiellement ouvert. Il a été inauguré le 24 mars par Moussa Sanogo, secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’État.

Il était entouré pour la circonstance de M. Sun Liang, conseiller économique et commercial, représentant l’ambassadeur de la République populaire de Chine, de Da Pierre Alphonse, directeur général des douanes et des autorités administratives de la région.

Moussa Sanogo a exprimé sa joie et celle du gouvernement pour la remise du scanner de Noé. Il a indiqué que la croissance de l’économie ivoirienne est dans une telle dynamique qu’il faille rassurer les partenaires et amis de la Côte d’Ivoire. Dans ce sens, argumente-t-il, il faut saisir toutes les occasions pour les mettre en confiance et relever le niveau de recouvrement des recettes. La remise de ce scanner est alors un signe visible de cet engagement et de la volonté du gouvernement à améliorer la logistique douanière. Aussi a-t-il annoncé la multiplication de ce type d’outil à tous les postes frontières du pays.

Le secrétaire d’État a remercié l’ambassade de la République populaire de Chine pour ce don à titre gracieux. Il a terminé en demandant aux douaniers une utilisation rationnelle et efficiente et aux usagers une bonne relation avec le scanner.

Pour sa part, Sun Liang a rappelé la qualité des relations entre son pays et la Côte d’Ivoire depuis 1983. Il a dit que depuis cette date, la coopération ne cesse de s’accroître positivement. Pour preuve, dira-t-il, la Chine reste le 3ème partenaire commercial de la Côte d’Ivoire. C’est dans cette perspective, confie-t-il, que son pays a décidé d’appuyer la Côte d’Ivoire dans la facilitation du commerce et le renforcement des opérations douanières. Quant au colonel major Da Pierre Alphonse, il a indiqué que le scanner de Noé (à rayon X) est un maillon essentiel dans la nouvelle chaîne logistique. Dans la mesure où il permet non seulement de juguler efficacement la fraude et les trafics illicites de tous genres, mais également de procéder à des contrôles rapides et à des coûts réduits. Surtout, dira-t-il, qu’il constitue une technologie incontournable pour toute administration douanière qui s’inscrit dans la modernité et l’amélioration de ses performances.

Il a également remercié la société concessionnaire (Nuctech) et le premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Après quoi, Moussa Sanogo et Sun Liang ont paraphé, au nom des deux pays, les documents de l’inauguration et de la mise en application du scanner de Noé.


Publicité


Dernières minutes
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
La star du Football brésilien Ronaldinho est arrivée à Abidjan
La CAF retire l`organisation de la CAN 2019 au Cameroun. (Officiel)
Le RHDP récuse les accusations du PDCI-RDA quant aux supposées fraudes durant les élections locales (Adjoumani Kobénan)
Côte d’Ivoire: pluie d’hommages après la mort d’Aboudramane Sangaré
Côte d’Ivoire : le personnel de santé invité à sursoir à sa grève annoncée
Dans le Missouri, le combat d'une sénatrice démocrate face aux sirènes trumpistes
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com