INTERNATIONAL

Burkina/attaque de Dablo: Le PM Dabiré promet des « sanctions », les forces armées « n’ont pas bougé »

Publié le 17 Mai 2019
379 vues

Le Premier ministre burkinabè Christophe Dabiré a admis jeudi à Ouagadougou que les forces armées « n’ont pas bougé » à temps lors de l’attaque de l’église catholique de Dablo (Centre-nord) qui a coûté la vie à six personnes dont un prêtre dimanche, et promis des « sanctions » si les « responsabilités sont établies ».

A Dablo, « on a dit que les forces de défense ne se sont pas déplacées alors qu’il y a eu une colonne de 15 voire 20 motos (conduites par les assaillants) qui sont parties, etc. C’est vrai », a dit M. Dabiré, ajoutant que « les dispositions sont prises pour savoir pourquoi les troupes n’ont pas bougé, pourquoi (elles sont) intervenues tardivement », face aux députés à l’Asemblée nationale.

Il a évoqué des « sanctions (si) les responsabilités sont établies », car certaines « raisons » pourraient justifier selon lui qu' »une unité qui est positionnée ne bouge pas », notamment la « nécessité d’avoir des instructions » préalables.

Les responsables militaires « ont pris la décision de mener leur enquête », a poursuivi le Premier ministre, assurant qu’en cas de « manquement », les sanctions seront prises « conformément aux dispositions de la loi militaire ».

Dimanche, une quarantaine d’individus armés ont fait irruption dans l’église catholique de Dablo et abattu six personnes dont un prêtre. Cette attaque est la deuxième d’un lieu de culte en deux semaines, après celle d’une église protestante le 28 avril à Silgadji (nord) où un pasteur et cinq fidèles ont été tués.

Interrogé mercredi par des journalistes d’une radio, le ministre de l’Administration territoriale Siméon Sawadogo a estimé que « sur le plan tactique » le bilan de l’attaque de Dablo « était le moindre mal », car une intervention dans l’église aurait pu créer une « hécatombe ».


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
La star du Football brésilien Ronaldinho est arrivée à Abidjan
La CAF retire l`organisation de la CAN 2019 au Cameroun. (Officiel)
Le RHDP récuse les accusations du PDCI-RDA quant aux supposées fraudes durant les élections locales (Adjoumani Kobénan)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com