INTERNATIONAL

Des djihadistes venus du Mali et du Burkina-Faso arrêtés à Abidjan

Publié le 12 Juin 2019
1370 vues

Les djihadistes voudraient-ils endeuiller la Côte d’Ivoire après le Mali et le Burkina Faso où ils sévissent en toute impunité depuis plusieurs mois?


Des attentats de djihadistes, programmés à Abidjan ont été déjoués ces dernières semaines

L’information donne froid dans le dos. Une dizaine de djihadistes 
venus du Mali et du Burkina Faso ont été mis aux arrêts ces dernières semaines par les services secrets ivoiriens.

Selon la lettre du continent de ce mercredi 12 juin 2019, les services ivoiriens en étroite collaboration avec les 
services français et plus particulièrement 
la Direction générale de la sécurité 
extérieure (DGSE) ont permis de déjouer plusieurs attaques programmés de djihadistes notamment à Novotel Abidjan-Plateau.

Le bimensuel français confie également qu’Abidjan, une opération des forces 
spéciales ivoiriennes a permis 
l'arrestation d'une dizaine de djihadistes 
venus du Mali et du Burkina Faso.

« Début mai déjà, les autorités ivoiriennes, 
en collaboration avec leurs homologues 
ghanéennes, avaient repéré dans la forêt 
de la Comoé, aux confins du Ghana, du 
Burkina et de la Côte d'Ivoire, une cellule 
djihadiste suspectée d'être affiliée à la 
Katiba Macina », indique le journal qui ajoute que le dossier est directement 
suivi par le général Lassina Doumbia, chef d’état-major des FACI, et par le préfet 
Vassiriki Traoré, coordonnateur national 
des renseignements (CNR).

Dans la foulée, l’on apprend que l’exercice militaire initialement ce mercredi 12 juin 2019 à Abidjan par l'armée ivoirienne, a été reporté sine die. L’Armée ivoirienne avait indiqué, mardi, qu’elle exécutera ce mercredi un exercice militaire sur le plan d’eau lagunaire compris entre le quai fruitier du Plateau, la zone portuaire de Treichville et la base navale de Locodjro.

Cette manœuvre dénommée « REQUIN 2019 », qui devrait voir la participation d’environ 300 soldats, devrait être réalisée conformément au programme de préparation et d’entraînement des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI), comme le stipulait la note d’information transmise à afrique-sur7. On apprend que l’exercice militaire qui devait avoir lieu sur le plan d’eau lagunaire ce jour a été reporté à une date ultérieure.


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
La star du Football brésilien Ronaldinho est arrivée à Abidjan
La CAF retire l`organisation de la CAN 2019 au Cameroun. (Officiel)
Le RHDP récuse les accusations du PDCI-RDA quant aux supposées fraudes durant les élections locales (Adjoumani Kobénan)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com