INTERNATIONAL

Soudan: Omar el-Béchir devant les tribunaux la semaine prochaine

Publié le 16 Juin 2019
176 vues

«Omar el-Béchir comparaîtra devant un tribunal la semaine prochaine», a affirmé à des journalistes Al-Walid Sayyed Ahmed, sans indiquer la date précise de l'audience. L'ancien président a été destitué le 11 avril puis arrêté par l'armée qui exerce le pouvoir depuis.

«Omar el-Béchir comparaîtra devant un tribunal la semaine prochaine», a affirmé à des journalistes Al-Walid Sayyed Ahmed, sans indiquer la date précise de l'audience. L'ancien président a été destitué le 11 avril puis arrêté par l'armée qui exerce le pouvoir depuis.

L'arrestation de Omar el-Béchir n'a pas calmé le mouvement de contestation qui réclame désormais au Conseil militaire, qui a pris les rênes du pouvoir, de le transférer aux civils.

Parmi les revendications des contestataires figure également le jugement de Omar el-Béchir et des principaux responsables de son régime. Le 2 mai, le procureur général du Soudan Al-Walid Sayyed Ahmed avait ordonné l'interrogatoire de l'ancien homme fort du pays «en vertu des lois sur le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme», selon la Suna.

Le 21 avril, le chef du Conseil militaire, le général Abdel Fattah al-Burhane, avait affirmé que l'équivalent de plus de 113 millions de dollars avaient été saisis en liquide dans la résidence de Omar el-Béchir à Khartoum.

Rappelons que Oumar El Béchir est arrivé au pouvoir lors d'un coup d'État militaire en 1989 et a dirigé avec une main de fer ce qui était jusqu'en 2011 le plus grand pays d'Afrique.

Des observateurs soutiennent que lorsqu'il s'est emparé du pouvoir, le Soudan était au beau milieu d'une guerre civile de 21 ans opposant le nord et le sud du pays.

Bien que son gouvernement ait signé un accord pour mettre fin en 2005 à ce conflit, un autre a éclaté au même moment - dans la région ouest du Darfour - où le président est accusé par la Cour pénale internationale (CPI) d'avoir commis des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité.


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
La star du Football brésilien Ronaldinho est arrivée à Abidjan
La CAF retire l`organisation de la CAN 2019 au Cameroun. (Officiel)
Le RHDP récuse les accusations du PDCI-RDA quant aux supposées fraudes durant les élections locales (Adjoumani Kobénan)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com