INTERNATIONAL

Présidentielle 2020 au Burkina Faso : Un scrutin calme marqué par la mort d'un citoyen américain

Publié le 22 Novembre 2020
640 vues

Les forces de défense et de sécurité du Burkina Faso ont tué un citoyen américain devant un camp militaire à Ouagadougou

Les forces de défense et de sécurité du Burkina Faso ont tué un citoyen américain devant un camp militaire à Ouagadougou

Les élections couplées au Burkina Faso se déroulent, ce dimanche 22 novembre 2020, dans le calme même si la veille, un citoyen américain a été tué par les forces de sécurité devant un camp militaire à Ouagadougou.

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Burkina Faso, Newton Ahmed Barry, se réjouit, ce dimanche 22 novembre 2020, du déroulement de l’élection couplée de la présidentielle et des députés de l’Assemblée nationale. 6 490 144 électeurs doivent élire le président et les 127 députés pour les cinq prochaines années.

13 candidats dont le président sortant Roch Marc Christian Kaboré sont en lice pour la présidentielle.

Dans la matinée, le chef de l’Etat sortant a accompli son devoir civique à l’école Patte d’Oie.

La veille samedi 21 novembre 2020, un citoyen américain a été tué par les forces de défense et de sécurité devant un camp militaire à Ouagadougou. Selon une source sécuritaire burkinabée haut placée de l’armée citée par l’AFP, « c’est un regrettable accident. Ce citoyen américain déambulait devant le camp militaire de Baba Sy, à la périphérie sud de Ouagadougou, et ses agissements paraissaient suspects »

Mais « Face à son refus d’obtempérer, suivi d’une tentative de fuite, [les soldats] ont procédé à des tirs de sommation qui l’ont touché aux membres [inférieurs]. Il a aussitôt été évacué vers un centre de santé où il a malheureusement rendu l’âme », selon la source citée par l’AFP.

Une source proche de l’Ambassade américaine au Burkina Faso a confirmé l’information. « Nous pouvons confirmer la mort d’un citoyen américain à Ouagadougou ».


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com