POLITIQUE

Décès d’Aboudramane Sangaré : Son médecin traitant (FPI) rompt enfin le silence

06 Novembre 2018 - ivoiresoir.net
929 vues

A la suite du décès d’Aboudramane Sangaré le samedi 3 novembre 2018, Professeur Maurice Gnagne Yadou, son médecin traitant a produit un communiqué, pour blanchir la clinique où est survenu le décès, sans entrer dans les détails des circonstances de la disparition de l’illustre baron du Front populaire ivoirien (FPI).

« Je viens, en ma qualité de Camarade, de Vice-président du FPI et collaborateur du Président Abou Dramane Sangaré, mais aussi et surtout de médecin qui l’a de tout temps suivi, rassurer les militantes et les militants du FPI, ainsi que l’ensemble de la population ivoirienne d’ici comme d’ailleurs, que rien ne s’est passé comme cela est évoqué sur les réseaux sociaux », déclare Maurice Gnagne Yadou, médecin traitant du président par intérim du FPI.

Le praticien qui est aussi membre influent du FPI, rappelle qu’il a même pu constater chez l’équipe médicale de la clinique « un professionnalisme et une disponibilité sans faille dans le suivi et la gestion des troubles qu’a présentés notre président et qui l’ont malheureusement emporté ».

Une polémique entretenue par des « Gbagbo ou rien » (GOR) sur les réseaux sociaux, avait éclaté au lendemain de la mort de ce membre fondateur du FPI. Des accusations contre la clinique où il est décédé, ont succédé des soupçons contre son propre médecin traitant, qui espère ainsi mettre fin à des rumeurs.


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com