POLITIQUE

Côte d’Ivoire: Un lieutenant de Soro clashe Gon Coulibaly « Il n'y aura pas de duel »

20 Mars 2019 - Autres Source
2222 vues

« Cher grand frère, je t'invite à l'humilité. Sois humble. Quand on est Premier ministre, c'est une bonne chose. Normalement, nous tes petits frères, devrions être heureux de savoir que tu es Premier ministre comme nous l'avons été quand Guillaume Soro a été Premier ministre.

« Cher grand frère, je t'invite à l'humilité. Sois humble. Quand on est Premier ministre, c'est une bonne chose. Normalement, nous tes petits frères, devrions être heureux de savoir que tu es Premier ministre comme nous l'avons été quand Guillaume Soro a été Premier ministre.

C'est une fierté pour nous. Grand frère, je voudrais que tu te souviennes que l'histoire de Premier ministre n'a pas commencé avec toi. Bien avant à toi, au Nord, il y a eu des Premiers ministres.

Alassane Ouattara a été Premier ministre, il n'a pas écrasé ses frères du Nord. Après Alassane Ouattara, il y a eu Seydou Diarra par deux fois. Celui-ci n'a pas écrasé ses frères du Nord. Je suis surpris que ce soit sous toi que toutes les calamités s'abattent sur nous, tes frères.

A LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire : Un accident dans le cortège de l’épouse de Gon Coulibaly fait quatre blessés entre Odienné et Minignan

Tu n'as pas été le premier Premier ministre d'Alassane Ouattara. Souviens-toi que Guillaume Soro que tu combats, qui est ton jeune frère, a été Premier ministre avant toi. Il a été le tout premier Premier ministre d'Alassane Ouattara.

Après lui, il y a eu Ahoussou Jeannot. La calamité ne s'est pas abattue sur nous les cadres du Nord. Après Ahoussou Jeannot, Daniel Kablan Duncan a été Premier ministre. Nous n'avons pas tant souffert. Grand frère, je voudrais m'interroger avec toi. Pourquoi est-ce à ton tour alors que l'on doit danser, l'on doit se réjouir que tous les problèmes commencent ?

Comment comprendre que c'est quand tu deviens Premier ministre que tous les malheurs commencent, que tous les problèmes avec Guillaume Soro commencent ? Il y a un problème. Guillaume Soro que tu combats, c'est un trésor pour nous. Quand tu ne donnes pas des coups dans l'ombre, tu envoies des gens. Tous les jeunes qui soutiennent Guillaume Soro, tu les combats. (…) Nous autres, avons été limogés pour la simple raison qu'on soutient Guillaume Soro. Grand frère, de toi à moi, tu veux que nous soyons contents de toi ?

Quand on a la chance d'avoir un aîné comme toi auprès du président de la République, ça devait être un motif de joie. Mais, malheureusement tu commences à devenir pour nous la cause de tous nos malheurs. Ce n'est pas pour ça que Dieu t'a donné ce poste. C'est pour que tu nous protèges (...) Mais, tu ne peux pas nous amener, tous, au forceps à te suivre. Tu ne peux pas nous convaincre nous tous. Il faut discuter avec nous. Tu ne peux pas nous forcer à vous suivre. C'est fini ça !

A LIRE AUSSI: Après sa démission de la présidence de l’Assemblée nationale : Soro se fait établir deux passeports

Je voudrais te rappeler que tu étais dans la Bagoué, ce week-end. La Bagoué, c'est ma région. Il faut qu'on arrête de manipuler nos parents. Depuis que tu es Premier ministre, tu as fait quoi dans la région de la Bagoué pour que tu ailles dire là-bas que tu es prêt à faire un duel ? Le duel, c'est avec qui? De toi à moi, Guillaume Soro, tu peux le battre dans quel duel ? Il n'y aura pas de duel parce que nous avons une hauteur d'esprit.

Il n'y aura pas de duel parce que les parents ne vont pas te suivre. Quand on regarde ton bilan personnel et celui de Guillaume Soro, il n'y aura pas de match. Il n'y a pas de comparaison possible entre vous. C'est la nuit et le jour. Tu ne vois pas que Guillaume Soro a une carrure nationale plus que toi ? Tu ne te rends pas compte qu'avec les hauts postes de responsabilité qu'il a occupés, il a profité pour faire des Ivoiriens, dans leur ensemble, des amis. Guillaume Soro est reçu aujourd'hui comme prince dans l'Indénié.

Est-ce que tu peux être reçu comme prince dans l'Indénié ? Guillaume Soro peut être reçu partout en Cote d'Ivoire parce qu'il a travaillé au rassemblement des Ivoiriens. Toi, tu ne l'as pas fait. Et comme tu vois que c'est une faiblesse, tu veux prendre le Nord en otage. (…) Le pouvoir, c'est Dieu qui le donne. Il ne faut pas envisager un duel avec Guillaume Soro. (…) Je te demande pardon. Arrête ce combat avec Guillaume Soro. Les gens ne te disent pas la vérité. Ils courent à côté de toi parce justement tu es Premier ministre...».


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com