POLITIQUE

Côte d’Ivoire : naissance d’un mouvement pro-Duncan pour la réconciliation

21 Mars 2019 - Autres Source
389 vues

Nous sommes à quelques mois de 2020 et aujourd’hui beaucoup des craintes subsistent (…) nous constatons des risques évidents. Tout le monde se demande : qu’est ce qui va se passer en 2020 ? » a expliqué à l’AFP Zié Daouda Coulibaly, député de Yopougon (quartier populaire d’Abidjan), président du nouveau mouvement « Attoun » et une figure du PDCI.

« Nous sommes à quelques mois de 2020 et aujourd’hui beaucoup des craintes subsistent (…) nous constatons des risques évidents. Tout le monde se demande : qu’est ce qui va se passer en 2020 ? » a expliqué à l’AFP Zié Daouda Coulibaly, député de Yopougon (quartier populaire d’Abidjan), président du nouveau mouvement « Attoun » et une figure du PDCI.

Le mouvement « Attoun » (mot que deux personnes prononcent lors d’une accolade dans la tradition akan) va soutenir Monsieur Duncan qui « incarne la stabilité, le dialogue et la cohésion », une démarche destinée à « éviter une seconde crise postélectorale en Côte d’Ivoire ».

A LIRE AUSSI: 

Mairie du Plateau : Jacques Ehouo sera installé samedi, le ministre de l’Intérieur menace de le révoquer

« Nous ne pouvons pas aller à une élection (présidentielle) qui doit faire peur aux Ivoiriens et aux autres Africains. La Côte d’Ivoire a un rôle de locomotive dans la sous-région », a explique Zié Daouda Coulibaly.

« Attoun » va lancer très prochainement une caravane de la réconciliation qui va parcourir le pays afin de recueillir des signatures avec des messages pour la paix.

Querelle partisane

Monsieur Duncan est officiellement membre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de l’ex-président Henri Konan Bédié (1993-1999), mais il est surtout très proche du président ivoirien Alassane Ouattara qui l’a nommé vice-président à la création de ce poste en 2017 et dont il avait été le Premier ministre de 2012 à 2017.

A LIRE AUSSI: 

Présidentielle ivoirienne 2020: KKB affirme sa volonté d’être "le candidat du PDCI" et tacle Jean Louis Billon

Anciens alliés,  Ouattara et Bédié sont à couteaux tirés depuis que ce dernier a claqué la porte de l’ancienne coalition présidentielle, refusant de fondre le PDCI dans le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) devenu parti politique en janvier.

Le PDCI avait alors refusé de fusionner avec le RHDP, accusant le président Ouattara de manquer à sa parole de soutenir un candidat PDCI à la présidentielle de 2020, alors que le PDCI l’avait soutenu en 2010 et 2015.

Le RHDP a néanmoins réussi à débaucher un grand nombre de cadres du PDCI, notamment la plupart des ministres.


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com