POLITIQUE

Côte d’Ivoire: Bonaventure Kalou, un Maire de plus en plus en difficulté! Côte d'Ivoire

07 Mai 2019 - Autres Source
1296 vues

Élu à la Mairie de Vavoua contre vents et marées, Bonaventure Kalou rencontre d'énormes difficultés dans la mise en oeuvre de son programme. En plus des transporteurs qui refusaient de payer les taxes communales, c'est le marché de la ville qui vient de bruler.

Élu à la Mairie de Vavoua contre vents et marées, Bonaventure Kalou rencontre d'énormes difficultés dans la mise en oeuvre de son programme. En plus des transporteurs qui refusaient de payer les taxes communales, c'est le marché de la ville qui vient de bruler.

Vavoua, le mandat de Bonaventure Kalou saboté ?

Bonaventure Kalou a été élu Maire de la commune de Vavoua lors des municipales du 13 octobre dernier. Opposé aux candidats Diarrassouba Siaka (RHDP unifié) et Youssouf Konaté (PDCI), l'ancien footballeur international a dû sortir le grand jeu pour venir à bout de ses challengers.

Il indique d'ailleurs avoir été approché par l'ancien chef rebelle Zakaria Koné, l'appelant à renoncer à sa candidature à la Mairie de la ville, dont il était le Commandant de zone (Com'zone).

Mais une fois élu, la joie de l'ancien capitaine des Éléphants a été de courte durée, dans la mesure où la ville de Vavoua et ses environs restent un chantier totalement ouvert, qui nécessite de gros investissements.

Aussi, le nouveau Maire de Vavoua a entrepris, selon les pouvoirs que lui confère son titre, de percevoir des taxes sur les différents opérateurs économiques exerçant sur le territoire communal.

Ce fut le premier couac de Kalou Bonaventure avec le syndicat des transporteurs, en mars dernier. Ceux-ci refusaient en effet de s'acquitter de la taxe communale exigée par le premier Magistrat de Vavoua. Des vidéos postées sur les réseaux sociaux attestent de la tension qui était montée d'un cran entre le maire et les transporteurs à un corridor.

A peine cet incident passé, qu'un autre drame vient de frapper la ville de Vavoua. Dans la nuit de lundi à mardi, un incendie a ravagé une bonne partie du marché de la ville. Ainsi que l'a annoncé Bonaventure Kalou sur les réseaux sociaux : « Une bonne partie de notre marché part en fumée, en deux jours, deux incendies après celui d’un magasin hier (lundi NDLR). »

S'agit-il d'un simple accident ou d'un incendie criminel ?

Seules des enquêtes de police permettront d'élucider l'origine de cet incendie. Quoi qu'il en soit, Kalou est décidé à vivre une bonne aventure à la Mairie de Vavoua.


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com