POLITIQUE

Côte d'Ivoire/Présidentielle 2020: Mabri candidat à la candidature du Rhdp, selon Woi Mela

09 Juillet 2019 - Autre Source
269 vues

Vendredi 5 juillet 2019, lors de l'investiture du président central de la jeunesse du canton Yrigueré, à la place publique de Gourané (sous préfecture de Gbonné), le premier vice-président du conseil régional du Tonkpi, Aimé Gaston Woï Mela, a noté qu'avant l'avènement du parti unifié, le congrès de l'Udpci à Yamoussoukro avait statué sur la candidature du président du parti.

Vendredi 5 juillet 2019, lors de l'investiture du président central de la jeunesse du canton Yrigueré, à la place publique de Gourané (sous préfecture de Gbonné), le premier vice-président du conseil régional du Tonkpi, Aimé Gaston Woï Mela, a noté qu'avant l'avènement du parti unifié, le congrès de l'Udpci à Yamoussoukro avait statué sur la candidature du président du parti.

A LIRE AUSSI: 

Annoncé à la 45è réunion de l'Apf : Ouattara absent, la raison

Woï Mela a fait savoir à l'auditoire que Mabri Toikeusse est déjà candidat à la candidature du Rhdp. Son intervention était une réponse à ses interlocuteurs qui ont souhaité ardemment la candidature d'Albert Mabri Toikeusse à la prochaine présidentielle. Gaston Woï Mela a invité les uns et les autres à la cohésion, gage de tout développement.

Au nom de la jeunesse des quinze villages que constitue le canton Yrigueré, Dely Dan Jonas, président du comité d'organisation, avait indiqué que les jeunes de Yrigueré, sans exception, souhaitent que Albert Mabri Toikeusse soit candidat à la présidentielle de 2020.

L'orateur a rappelé les nombreuses actions de développement posées dans le village de Gourané qui profitent à tout le canton, entre autres la maternité et le collège de proximité. Dely Jonas a rassuré le parrain, Gaston Woi Mela, que le président du conseil régional du Tonkpi, Mabri Toikeusse, peut compter sur la jeunesse du canton Yrigueré.

A LIRE AUSSI: 

Yasmina Ouégnin: critiquée sur son sac Yves saint Laurent Sac oh... pas Sac oh... tchoko tchoko, il partira !

Abondant dans le même sens, Ester Gouessé, porte-parole du groupement des femmes Lumières de Yrigueré, a émis le vœu de voir l'actuel ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique être à la magistrature suprême après l'élection présidentielle d'octobre 2020.Le président central investi se nomme Sadia Aly.


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com