POLITIQUE

Côte d'Ivoire: Clash inévitable entre Ouattara et Mabri Toikeusse

16 Juillet 2019 - Autre Source
466 vues

La candidature d'Albert Mabri Toikeusse à la présidentielle de 2020 est de plus en plus évoquée au sein de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d' Ivoire (UDPCI).

La candidature d'Albert Mabri Toikeusse à la présidentielle de 2020 est de plus en plus évoquée au sein de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d' Ivoire (UDPCI). Les partisans du ministre de l' Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique se font davantage entendre dans le souhait de le voir succéder à Alassane Ouattara.

Mabri Toikeusse rêve d'un mandat présidentiel

Selon des proches, Albert Mabri Toikeusse entend être le candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) dans son combat pour la conservation du pouvoir d'Etat en 2020. Le président de l'UDPCI, parti fondé par feu le général Robert Guéi, affûte ses armes pour briguer la magistrature suprême.

A LIRE AUSSI: 

Une jeune ivoirienne de 16 ans, transformée en esclave sexuel en Lybie.

Aimé Gaston Woi Mela, président du conseil régional du Tonpki (ouest de la Côte d'Ivoire), par ailleurs proche de Mabri Toikeusse, a fait savoir que le ministre de l' Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique est candidat à la candidature du RHDP pour la présidentielle de 2020. C'était le vendredi 5 juillet à l'occasion de l'investiture du président central de la jeunesse du canton Yriguéré.

Les chances de voir Mabri Toikeusse porter le RHDP à la prochaine présidentielle ivoirienne sont minces. En effet, Alassane Ouattara, qui pourrait ne pas briguer un troisième mandat, prépare activement sa succession. Les dés sont déjà pipés et le chef de file de l'UDPCI ne figure pas dans les annales du président ivoirien. Le patron du RHDP a porté son choix sur Amadou Gon coulibaly pour défendre les couleurs des houphouëtistes en 2020.

Dans ce cas de figure, Mabri Toikeusse qui est acculé par les militants de son parti politique, fera-t-il profil bas en respectant la volonté d' Alassane Ouattara ? Une autre interrogation, oserait-il écouter la voix de ses partisans et défier le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix ? Cette dernière préoccupation n'a pas encore trouvé réponse que des mouvements de soutien à Mabri Toikeusse ont investi le terrain.

C'est le cas pour "Mouvement tous debout avec Mabri", déjà en campagne pour son mentor. Félicien Affessi, coordonnateur national dudit mouvement, a fait savoir le samedi 13 juillet 2019 que le ministre Mabri est le meilleur choix pour la Côte d' Ivoire.

Pour rappel, lors des législatives de 2016, Mabri Toikeusse et Gnamien Konan avaient défié le chef de l' Etat à-propos de la désignation des candidats du RHDP. Le président de l' UDPCI s'était élevé contre le nombre de candidats issus de sa famille politique. Il est même allé jusqu'à présenter des candidats au nom de l' UDPCI. Cela lui a valu son éviction du gouvernement.


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com