POLITIQUE

Rumeurs d'une nomination d'Amon Tanoh comme ambassadeur: Une manière subtile de le mettre au garage

18 Novembre 2021 - rue80.com
184 vues

4 mois après sa rencontre discrète avec son ami trentenaire, le chef de l’état, Alassane Ouattara, l'ex ministre des affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh

4 mois après sa rencontre discrète avec son ami trentenaire, le chef de l’état, Alassane Ouattara, l'ex ministre des affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh pourrait enfin avoir trouvé une réponse à ses supplications.

Après s'être par deux fois repenti publiquement de son attitude de défiance envers son mentor en tant qu'acteur clé de la désobéissance civile, l'ex patron de la diplomatie Ivoirienne pourrait se voir affecté comme ambassadeur dans un pays tierce.

L'information vient du média panafricain, Africa Intelligence qui en crevait l'abcès ce Mercredi 17 Novembre.

Pour un ancien ministre qui se voyait présidentiable, une reconversion en tant qu'ambassadeur semble être une maigre consolation. S'il avait claqué la porte de son parti, c'est avant tout pour apaiser son ego, frustré du choix du défunt premier ministre, Amadou Gon Coulibaly comme candidat du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) à la présidentielle de 2020. Directeur de cabinet d'Alassane Ouattara, puis ancien ministre des affaires étrangères, Amon Tanoh ne concevait plus qu'une étape à franchir dans son ascension politique. La présidence de la République.

Si Ouattara devait désigner un successeur, cela n'aurait pu qu'être lui. Le fidèle compagnon des années de braise de la lutte pour l'implantation du Rassemblement Des Républicains (RDR).

Une éventuelle nomination en tant qu'ambassadeur peut être assimilée à une dégradation sur le plan professionnel, politiquement, celui qui se rêvait président, semble être subtilement mis au garage.

Loin du théâtre politique, l'homme ne pourra peser sur aucune prise de décision. Pis, il pourrait très vite tomber aux oubliettes en se faisant beaucoup plus discret qu'il ne l'est actuellement

Pour Marcel Amon Tanoh, une ascension au sein du parti au pouvoir, pourrait relever de l'utopie.

Avec un titre d'ambassadeur, on peut toujours en faire une tour d'observation stratégique, pour envisager un repositionnement opportuniste et peut-être se nouer des relations capitales.

Raoul Mobio


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com