POLITIQUE

Affaire des déguerpis de Koumassi : Laurent Gbagbo veut poursuivre Cissé Bacongo, Voici la raison

05 Décembre 2021 - Avec linfodrome.com
275 vues

Laurent Gbagbo a fait savoir son intention de poursuivre le maire de Koumassi Cissé Bacongo.

Laurent Gbagbo a fait savoir son intention de poursuivre le maire de Koumassi Cissé Bacongo. Ce, par le truchement du secrétaire général du Parti des peuples africain (PPA-CI). Il l’annoncé lors d’une visite rendue aux déguerpis le samedi 4 décembre 2021.  

Le message de Laurent Gbagbo pour les déguerpis de Koumassi quartier Fanny est on ne peut clair. Leur situation lui donne de la peine. Pour cela, il a dépêché le secrétaire général du PPA-CI auprès des populations déguerpis.

Le parti de Laurent Gbagbo reproche au maire de Koumassi, Ibrahim Cissé Bacongo d’avoir mal agir en procédant d’une manière barbare dans cette opération de déguerpissement des populations de Koumassi Fanny.

Damana Pickass a dit être « venu ce soir pour me joindre à mes frères, pour partager leur amertume parce que ce qui s’est passé ne devrait pas se passer quelque soit les raisons 

Interpellant le maire de Koumassi, le secrétaire général du PPA-CI martèle qu’« ne ne fait pas la politique contre les hommes, on fait la politique pour les hommes. Si on doit faire la politique pour écraser ceux qui vous on fait roi, je ne sais pas qu’elle est cette politique te ce que ça signifie. M le maire Cissé Bacongo, où est ta gloire ? quelle est ta gloire ? il y a quelle gloire dans ce que tu viens déposer ? il n’y a rien dedans ».

Sur la même lancé, Damana Pickass a exprimé son désappointement de voir des Ivoiriens dormir à la belle étoile du fait du maire. Une action qu’il reprouve au point de régler cette situation devant les tribunaux. Et pour cela, il semble bien outillé pour arriver jusqu’au bout de cette affaire, comme il le laisse entendre.

« Ce n’est pas normal ! Ce n’est pas juste ! Mais ça ne vas pas rester comme ça ! Parce que si ça reste comme ça, ça va continuer, or il faut que ça s’arrête un jour. Et Bacongo, qu’il se dise qu’il aura des problèmes. Parce qu’il a fait, ça ne se fait pas, ce qu’il a fait ne restera pas impuni. Bacongo aura des problèmes. Nous allons aller devant les tribunaux, parce que dans un pays normal, quand tu as un litige, ce sont les tribunaux qui règlent ça.

J’au reçu toute la documentation et toutes les décisions de justice. Nous avons engagé des avocats qui vont travailler dessus. Dès ce lundi, vous venez, on va envoyer au cabinet ds avocats, ils vont travailler sur le dossier parce que nous, nous ne sommes pas des barbares. Nous allons engager ce qu’il faut, nous allons engager la bataille juridique. Ne vous méprenez pas ! nous savons pourquoi nous engageons des poursuites malgré ce qu’est notre appareil judiciaire » n’a-t-il pas manqué de le dire.

Notons que les habitants de Koumassi quartier Fanny ont été déguerpis le matin du 16 novembre 2021.


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com