POLITIQUE

Côte d’Ivoire: Le nom de Thiam revient encore dans le débat politique

21 Mai 2022 - Autres Sources
247 vues

On parle dans ces nouveaux temps des rencontres entre le président Ouattara et le jeune loup des grands remèdes financiers, Tidjane Thiam.

On parle dans ces nouveaux temps des rencontres entre le président Ouattara et le jeune loup des grands remèdes financiers, Tidjane Thiam. Thiam met du temps pour se décider d’après ceux qui voient en lui le potentiel ou un des sérieux adversaires ou challengers des futurs occupants du nouveau palais présidentiel.

Thiam de nouveau dans l’arène politique

Thiam dont le nom revient très souvent dans les causeries des grands salons, son visage tarde à se montrer sur les écrans des anciens comme les nouveaux jeunes naufragés, à la recherche de tiges pour s’y agripper. Thiam tarde et le pays avance.

PDCI RDA, parles-en ! Pour ce qui concerne le jeune loup des finances. Dans ce parti, tous sont unanimes que si Thiam était présent au pays, prenant part à des activités du parti, à des cérémonies de deuils, il ferait tâche d’huile, mais beaucoup entendent parler de lui, sans le connaître, pourtant Abidjan-Paris, rien ne l’empêche et il fait courir des rumeurs.

Il a encore la chance, renchérit un autre cadre, car, après avoir suspendu des militants actifs comme les KKB, avec autant de litiges en interne, le parti récuse les espoirs. Il est neutre et nouveau. Il a pour avantage, le petit-fils du père fondateur de ce parti, le président Houphouët Boigny, qui continue de faire vendre.

Le temps ne joue pas contre lui, mais des occasions nobles passent et il serait opportun qu’il fasse un tour dans son pays. Il faut qu’il intègre aussi qu’en Afrique surtout en Côte d’Ivoire, les cérémonies de deuil, sont très importantes et capitales qui rassemblent et raffermissent des liens.

Voilà, une occasion noble pour lui, l’organisation des obsèques du grand frère du président Bédié, il serait venu prendre une part active, il réconcilie tous les militants de ce parti qui lui appartient.

Le président Gbagbo est rentré, il serait allé le voir et hop, il passe pour devenir celui qui fédère les nouvelles énergies d’une Côte d’Ivoire émergente et solidaire, mais cette place est flottante et vide. Mais, le nom Thiam retient l’attention. Est-ce qu’il le sait ou pas, c’est la question que nous pose un autre cadre du nouveau parti politique du président Gbagbo, le PPA-CI ?

Autour de lui, il y a comme une espèce de paris à jouer et à gagner ou à perdre, mais l’intéressé fait durer le plaisir, mais, s’il a des craintes, il ne faut pas car, à ce stade, où on s’engage ou on ne fait rien. Faire durer trop ce plaisir, risque d’avoir des revers.

Si le président Ouattara a eu le nez creux de le recevoir en dehors des tracas de la ville d’Abidjan où il y a trop de sons, c’est qu’autour de lui, gravite de bonnes nouvelles, maintenant il lui appartient de clarifier sa position.                                                   


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com