POLITIQUE

Côte d'Ivoire: Fabrice Sawegnon devant la justice pour séquestration, enlèvement, coups et blessures

Publié le 10 Janvier 2018
1102 vues

Trois jeunes (ph2) ont déposé plainte devant le tribunal correctionnel du Plateau contre le publiciste, Fabrice Sawegnon Rechercher Fabrice Sawegnon et certains de ses proches, pour des faits de séquestration, d’enlèvement, de coups et blessures, et de vol.

Trois jeunes (ph2) ont déposé plainte devant le tribunal correctionnel du Plateau contre le publiciste, Fabrice Sawegnon Rechercher Fabrice Sawegnon et certains de ses proches, pour des faits de séquestration, d’enlèvement, de coups et blessures, et de vol.

A quarante huit heures de l’audience prévue le 12 janvier prochain, Goly Kadjo, Kouadio Raymond Aristide et Hiannot Kapet Guy Mathieu, étaient face à la presse pour confier leur sort à la justice ivoirienne.

«Nous sommes conscients que nous ne disposons ni des moyens financiers, ni du réseau relationnel de Fabrice Sawegnon. Mais aussi démunis que nous sommes, nous faisons confiance à la Justice de notre pays pour que la lumière soit faite sur cette affaire, et pour nous rendre justice, » ont déclaré ces jeunes.

Goly Kadjo, Kouadio Raymond Aristide et Hiannot Kapet Guy Mathieu estiment que Fabrice Sawegnon Rechercher Fabrice Sawegnon ne peut pas se comporter en Côte d’Ivoire comme on le ferait au « Far West », où il dicte sa loi et fait enlever et séquestrer qui il veut, en toute impunité.

Selon eux, si Sawegnon se comporte ainsi, qu’adviendra-t-il si la population commettait l’erreur de l’élire maire du Plateau, puisqu’il est candidat dans cette commune.

«Avec tous les pouvoirs que lui conférerait cette fonction, assurément les abus de pouvoir et d’autorité ne feraient que se multiplier au préjudice de la population, » ce sont justifiés ces jeunes.

Au cours de cette rencontre avec la presse, les trois jeunes ont reproché à Fabrice Sawegnon Rechercher Fabrice Sawegnon de les avoir enlevé le mardi 7 Novembre 2017 à Cocody et les a ensuite conduit au Commissariat du 18ème arrondissement.

«Une fois maîtrisés, ils nous ont conduit au Commissariat de police du 18ème arrondissement de la Riviéra 3 SIDECI, où nous avons vu monsieur Fabrice Sawegnon, accompagné de messieurs Adjouroufou Clément Sosthène, Williams Koffi, Didier Djoro, Oka vieux père, madame Camille, Claver, et d’une vingtaine au moins de loubards, » expliquent les jeunes.

«Quelques temps après, pour des raisons inconnues, le cortège de nos ravisseurs s’est rendu à la Gendarmerie de Cocody où Goly Kadjo a été extrait du groupe pour être molesté, bastonné pendant deux heures de temps en présence et sur ordre de Fabrice Sawegnon. Il en fut de même par la suite, pour Kouadio Raymond Aristide et Hiannot Kapet Guy Mathieu, » ont-ils poursuivi.

Les trois amis ont rappelé que le publiciste annoncé proche du président Ouattara, les a menacé de mort et a promis les faire assassiner à la MACA Rechercher MACA s’ils étaient déférés, tant que Goly Kadjo ne fait pas une « déclaration mensongère » contre le maire Akossi Bendjo.

Selon eux leur camarades s’est exécuté sous la contrainte afin de préserver leurs vies.

«Goly Kadjo Alfred a fait une déclaration filmée dont les mots lui étaient dictés par Fabrice Sawegnon. Ensuite, il a demandé que nous soyons auditionnés par les éléments de la Gendarmerie, ce qui fut fait vers trois heures du matin, » ont conclu Kouadio Raymond Aristide et Hiannot Kapet Guy Mathieu.


Publicité


Dernières minutes
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
La star du Football brésilien Ronaldinho est arrivée à Abidjan
La CAF retire l`organisation de la CAN 2019 au Cameroun. (Officiel)
Le RHDP récuse les accusations du PDCI-RDA quant aux supposées fraudes durant les élections locales (Adjoumani Kobénan)
Côte d’Ivoire: pluie d’hommages après la mort d’Aboudramane Sangaré
Côte d’Ivoire : le personnel de santé invité à sursoir à sa grève annoncée
Dans le Missouri, le combat d'une sénatrice démocrate face aux sirènes trumpistes
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com