SANTE

Ebola en Côte d’Ivoire : De fortes pressions sur les forces de l’ordre en mission à la frontière guinéenne

Publié le 18 Août 2021
294 vues

A la suite de la découverte du premier cas déclaré de la maladie à virus Ebola en terre ivoirienne, importé par une jeune étudiante venue de la Guinée

A la suite de la découverte du premier cas déclaré de la maladie à virus Ebola en terre ivoirienne, importé par une jeune étudiante venue de la Guinée, les autorités ivoiriennes ont tourné leurs regards sur les éléments des forces de l’ordre et de sécurité en mission sur toute la frontière guinéenne, précisément ceux dans les environs de Ouaninou, dans la zone de Touba, d’où serait partie la jeune fille de 18 ans. Ces éléments devraient s’expliquer puisque les frontières terrestres sont fermées depuis plusieurs mois en raison de la maladie à coronavirus (Covid-19).

« Comment des voyageurs réussissent-ils à passer par cette voie terrestre censée fermée ? ». En tout cas, les éléments des forces de l’ordre et de sécurité en mission sur la frontière guinéenne, dans les environs de Ouaninou (Touba) d’où serait partie la jeune étudiante guinéenne de 18 ans, qui avait quitté la ville de Labé (Guinée), le mercredi 11 août 2021, devraient des explications. C’est ce que révèle Soir Info dans sa livraison du jour.

Selon le confrère, une source sécuritaire a récemment dénoncé à demi-mot une violation de consigne. Il informe qu’au-delà, la haute hiérarchie de ces forces de sécurité et un officier proche de la présidence de la République ont exigé un rapport complet de la mission sur place. « Des têtes pourraient tomber face à cette négligence coupable qui fait entrer la maladie à virus Ebola en Côte d’Ivoire », nous apprend-il.

A la suite du passage de l’étudiante guinéenne contaminée aux urgences sanitaires de Cocody, les agents de santé présents ont été vaccinés, le lundi 16 août 2021, à l’Inhp de Treichville. Cette vaccination s’est poursuivie, le lendemain mardi à Alakro, sous quartier précaire des II Plateaux (Cocody) où a séjourné la jeune fille. Une séance de vaccination s’est déroulée toute la journée pour les proches et voisins du quartier.

De son côté, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a jugé « extrêmement préoccupant » que ce cas se soit déclaré à Abidjan, une ville de plus de 4 millions d’habitants, deux mois après l’annonce de la fin de l’épidémie de 2021 en Guinée.


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com