SOCIETE

Enlevée en 2018 par sa nounou, puis retrouvée, voici la petite Maélys Kaba aujourd'hui

Publié le 17 Septembre 2021
541 vues

La chaîne NCI nous a fait vivre un grand moment d'émotion cet après midi du Jeudi 16 Septembre à travers le témoignage, de Régina Bénié, la mère de cette petite fille

La chaîne NCI nous a fait vivre un grand moment d'émotion cet après midi du Jeudi 16 Septembre à travers le témoignage, de Régina Bénié, la mère de cette petite fille enlevée par sa nounou le Lundi 18 Juin 2018, alors qu'elle n'avait que 15 mois. Cette mère est revenue sur cette histoire au cours de la rubrique "Ce jour là" dans l'émission "Les Femmes d'Ici".

Toute la Côte d'Ivoire se souvient de cette enfant dont les images avait inondé les réseaux sociaux après qu'elle a été enlevée par sa nouvelle nounou alors que les parents étaient au travail. Le reste de la maisonnée à savoir la première nounou et le frère aîné étant endormi de façon inhabituelle.

C'est par un coup de de fil de la première nounou que Régina Bénié est informée de la disparition de Maélys et de celle qui s'occupait d'elle depuis seulement 4 jours. Elle avait emporté avec le bébé ses biberons, son lait et des produits d'entretien, s'est souvenu Régina qui malgré cela se refusait de croire qu'une telle chose était possible et réelle.

Mais au fil des heures, la famille de la petite a dû se résoudre à accepter la réalité. "Nous n'avons plus dormi depuis ce jour. Il y a eu une forte pluie cette nuit avec des morts, on se demandait si elles n'avaient pas été emportées par les eaux.

Quant au frère aîné de Maélys, il culpabilisait de s'être endormi" a-t-elle expliqué. Cependant, une déclaration au commissariat de police, une plainte à la police Judiciaire, la mobilisation des réseaux sociaux, le soutien des voisins immédiats, celui de riverains du quartier Angré CNPS, les collègues et même de personnes inconnues aura permis au bout de 4 jours de retrouver la petite Kaba Maélys à Yopougon, dans une famille à qui la kidnappeuse l'avait confiée.

"Elle entendait faire une demande de rançon, elle voulait juste de l'argent" selon le témoignage de Régina. La police judiciaire lui remettra sa fille peu de temps après au Carrefour Yopougon Gesco. "La PJ a fait tout le travail, ils n'ont rien lâché, ils se sont donnés corps et âme" a confessé la mère avec une pointe de reconnaissance.

3 ans après cet épisode douloureux, Régina Bénié, dit en avoir tiré un témoignage parce que, avoir retrouvé son bébé était une bénédiction. "C'est un témoignage de foi et d'espérance, une belle leçon" dira t-elle. La méchante nounou a quant à elle été jugée et condamnée. Maélys ou bébé ivoire comme l'ont surnommée les internautes est aujourd'hui une adorable grande fille de 4 ans très intelligente.

Sa mère, fière d'elle, conseille néanmoins à tous de prendre un maximum de précautions avec les nounous en menant des enquêtes sur ces dernières avant de les engager. Elle conseille surtout d'écouter les signes que nous envoient nos enfants. "Je me dis que j'aurais dû l'écouter. Si j'étais restée à la maison ce jour là, elle n'aurait pas été enlevée" a-t-elle regretté.



Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com