SOCIETE

Les meilleures unités au défilé militaire de l’indépendance récompensées

Publié le 05 Septembre 2018
350 vues

Les meilleures unités militaires ayant participé au défilé marquant le 58ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, ont été récompensées, mardi, à l’Etat major général de l’armée, au cours d’une cérémonie en présence du ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko et des grands commandements.

Pour le défilé pédestre, le premier prix est revenu à l’école de gendarmerie de Toroguhé de Daloa qui remporte un trophée et deux millions de FCFA, le second, le 1er bataillon parachutiste d’Akouédo qui remporte un trophée et 1,5 million de FCFA et le troisième prix est revenu à l’école de gendarmerie d’Abidjan qui a reçu la somme d’un million de FCFA et un trophée.

Pour le défilé des drapeaux et sa garde, la palme est revenue en premier au drapeau de l’Etat qui a reçu la somme de 500.000 FCFA, en suite celui de l’Ecole des forces armées (EFA) qui reçoit 300.000 FCFA et le 1er bataillon d’Akouédo qui repart avec la somme de 200.000 FCFA.

Au niveau du défilé motorisé, les forces spéciales sont venues en tête, ensuite l’armée de terre et le Groupement des sapeurs pompiers militaires (GSPM). Elles ont reçu respectivement, la somme de 1,5 million de FCFA, un million de FCFA et 500.000 FCFA, un prix spécial ayant été décerné à l’Ecole militaire préparatoire technique (EMPT) de Bingerville.

Le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a salué la maestria avec laquelle les troupes ont effectué ce défilé, cette année extériorisé après 38 ans. « Ma conviction est que toute société qui avance récompense les meilleurs car c’est ce qui fait progresser et stimule les autres à mieux faire », a-t-il déclaré.


Il a traduit à ses collaborateurs, « la fierté nationale exprimée par le président Ouattara depuis cet évènement », estimant que « le Président Ouattara, chef suprême des armées, est fier du travail accompli ».

Pour Hamed Bakayoko, l’armée doit persévérer dans cette dynamique tout en gardant le cap et œuvrer au professionnalisme, « bien sûr avec l’accompagnement de l’Etat ». Il a estimé que dorénavant est au travail bien effectué. « On n’a pas le droit de saboter l’image laissée lors de ce défilé. Je nous engage à faire en sorte que nous puissions continuer à avancer et à aller de l’avant en étant porteurs de valeurs positives », a-t-il indiqué.


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com