SOCIETE

Abobo: Hamed Bakayoko recommande le refuse des tracasseries policières

Publié le 07 Septembre 2018
395 vues

En précampagne dans la commune d'Abobo, Hamed Bakayoko recommande aux populations de résister aux tracasseries policières. Selon le ministre de la Défense de Côte d’Ivoire, les hommes et femmes de sa commune ne doivent plus céder aux humiliations et autres tracasseries des forces de l’ordre véreux.

Hamed Bakayoko, bouclier des résidents d’Abobo face aux tracasseries…

Les tracasseries de forces de l’ordre dans la commune d’Abobo demeurent encore monnaie courante. Le phénomène des "microbes" rebaptisés "enfants en conflit avec la loi", les fumoirs (supermarchés de la drogue) et le développement du grand banditisme sur place font d’Abobo la principale commune à problème de la ville d’Abidjan.

Certains éléments des forces de l’ordre y ont aussi pris des habitudes décalées de leur mission, ce que ne veut plus tolérer le ministre de la Défense Hamed Bakayoko, décidé à mettre de l’ordre à Abobo. « Le bon petit » du Président Alassane Ouattara a demandé la participation de la population dans la lutte contre ces mauvaises pratiques. Les hommes et femmes qui se retrouveront dorénavant confrontés à de telles tracasseries sont invités par le ministre Hamed Bakayoko à refuser d’y céder.

Le candidat du RDR a déclaré : « Chers frères voilà mon message. À partir de maintenant, si vous croisez quelqu’un qui veut vous humilier, si vous croisez un policier ou un gendarme qui veut vous fatiguer, dites-lui attention, je suis la maman, je suis le frère d’Hamed Bakayoko. Je vais veiller à ce que vous soyez protégés, respectés. »
Hamed Bakayoko déroule à Abobo

Le favori à l’élection municipale dans la commune d’Abobo continue de marquer son territoire, même s’il n’y est pas résidant de longue date. Les ralliements à sa candidature soutenue en haut lieu du pouvoir ivoirien l’amènent à afficher ses certitudes sur la réussite de la mission que devraient lui confier les populations d’Abobo.

Hamed Bakayoko est décidé à nettoyer cette commune qui concentre sur elle tous les problèmes. Il envisage pour cela d’enfoncer toutes les portes qu’il faudra pour obtenir les moyens d’y parvenir, un discours qui séduit de plus en plus au sein de la population où jeunes et vieux privilégient l’action que promet celui qui pourrait être leur prochain maire.


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com