SOCIETE

Situation sociopolitique : Des élus, des Dg, des Daf, un magistrat... bientôt devant les tribunaux

Publié le 17 Septembre 2018
184 vues

C'est le procureur de la République, Richard Christophe Adou, lui-même, qui a fait cette annonce, vendredi 14 septembre 2018, au cours d'une conférence de presse qu'il a animée, à son cabinet, au tribunal d'Abidjan-Plateau.

C'est le procureur de la République, Richard Christophe Adou, lui-même, qui a fait cette annonce, vendredi 14 septembre 2018, au cours d'une conférence de presse qu'il a animée, à son cabinet, au tribunal d'Abidjan-Plateau. Il n'a pas cité de noms, mais le procureur Adou a indiqué que ces procédures sont engagées à l'issue de sa saisine par la Haute autorité pour la bonne gouvernance.

Une chose est claire, à l'écouter, ces procédures étant frappées du « sceau du secret professionnel », aucun nom ne sera livré par le parquet avant l'ouverture des procès. Toutefois, les personnes concernées par cette action judiciaire pourront, si elles le souhaitent, faire savoir qu'elles sont poursuivies par la justice.

« La Haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le Parquet du tribunal de première instance d'Abidjan de 15 dossiers visant des faits de corruption et infractions assimilés, reprochés à diverses personnes exerçant dans des entreprises ivoiriennes, tant privées, semi-privées que publiques. La Haute autorité pour la bonne gouvernance a informé le parquet de ce que plusieurs autres dossiers sont en cours d'examen en son sein », a déclaré d'emblée, le procureur de la République près le tribunal de première instance d'Abidjan.

À l'écouter, « sur ces 15 dossiers, 3 procédures ont fait l'objet de l'ouverture d'informations judiciaires chez les juges d'instruction du 7e et du 8ecabinet du tribunal de première instance d'Abidjan. Les 12 autres procédures sont, pour certaines, en complément d'enquête, et pour d'autres, en cours d'enquête à la Haute autorité pour la bonne gouvernance, à la section recherches de la gendarmerie nationale ou à la police économique et financière ».

Ainsi, les faits reprochés aux personnes mises en cause dans les « dénonciations et plaintes reçues, s'articulent autour de la corruption, de l'abus de fonctions, du détournement de deniers publics et privés, de l'enrichissement illicite et du blanchiment de capitaux ».

« Les enquêtes sont ouvertes contre diverses personnes dont plusieurs ont été auditionnées et d'autres, déjà convoquées à cette fin. Les procédures visent diverses catégories socio-professionnelles.

Il s'agit d'un magistrat, de directeurs financiers, d'élus, d'un administrateur civil, d'anciens directeurs généraux d'entreprises privées et publiques, de sages-femmes. Au terme de ces enquêtes, le parquet entend engager des poursuites judiciaires contre les auteurs et complices des infractions relevées et ce, conformément aux textes en vigueur. Pour ce faire, tous les moyens légaux seront mis en œuvre pour atteindre les objectifs recherchés », a soutenu le procureur de la République.

Faut-il le noter, ces affaires concernent plusieurs milliards de francs Cfa. « Je peux vous assurer que ce sont plusieurs milliards de francs Cfa. Sur l'ensemble des dossiers, ce sont plusieurs dizaines de milliards de francs Cfa » qui sont concernés, a révélé le procureur Adou. Dans cette affaire, une personne est poursuivie pour le détournement de plusieurs milliards de francs Cfa. Les procédures sont bien avancées, selon Richard Christophe Adou.


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com