SOCIETE

Côte d'Ivoire: À l'ouest accusés d'avoir fuient leur poste lors d'un braquage, les forces de l'ordre réagissent «c'était un repli stratégique»

Publié le 28 Novembre 2018
482 vues

Pour ces habitants, lors d'un braquage qui s'est produit le lundi dernier, les gendarmes qui assuraient la sécurité au corridor de Zou ont pris la fuite lorsque les braqueurs ont tiré des coups de feu.

Pour ces habitants, lors d'un braquage qui s'est produit le lundi dernier, les gendarmes qui assuraient la sécurité au corridor de Zou ont pris la fuite lorsque les braqueurs ont tiré des coups de feu.

Réagissant aux allégations des habitants de Zou, l'un des agents stationnés ce jour lors des événements a tenu à apporter des précisions.

Le gendarme en poste explique qu'ils avaient qu'une seule arme au corridor et qu'avec cette seule arme, il a effectué plusieurs incidents de tirs (munitions qui refusent de sortir de l'arme) en tentant de repousser l'ennemi. Il explique également que l'ennemi a effectué plusieurs tirs dans leur direction, chose qui les a poussé à se replier et revenir avec un renfort une dizaine de minutes plus tard.

"Il y avait plusieurs tirs et avec une seule arme on ne peut pas défendre un poste. La preuve en est que quand on est revenu j'ai fait plusieurs incidents de tirs. Avec cette seule arme si je partais vers l'ennemi c'est qui comme je me serais livré à la mort. Donc on est revenu avec du renfort 7 à 8 minutes plus tard en force.

Je précise que les braqueurs ne sont pas entrés dans le village. Quand on est revenu en force on émettait des tirs obliques dans leur direction pendant qu'aux tiraient de manière tendue vers nous. Quand les tirs ont commencé à s'accentuer, ils sont rentrés, on les a suivi mais ils étaient déjà loin", a décisé l'un des éléments de la gendarmerie en poste au corridor de Zou le jour du braquage.

Pour rappel, un braquage s'est produit le lundi 26 novembre dernier à 200 mètres du village. Pendant ce braquage le " repli stratégique " des éléments de la gendarmerie en poste ce jour au corridor avait été interprété comme une fuite par les populations de Zou.


Publicité


Dernières minutes
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
La star du Football brésilien Ronaldinho est arrivée à Abidjan
La CAF retire l`organisation de la CAN 2019 au Cameroun. (Officiel)
Le RHDP récuse les accusations du PDCI-RDA quant aux supposées fraudes durant les élections locales (Adjoumani Kobénan)
Côte d’Ivoire: pluie d’hommages après la mort d’Aboudramane Sangaré
Côte d’Ivoire : le personnel de santé invité à sursoir à sa grève annoncée
Dans le Missouri, le combat d'une sénatrice démocrate face aux sirènes trumpistes
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com