SOCIETE

Affaire « une servante empoisonne deux enfants à Cocody » : Le petit Aly Meroueh sera inhumé au Liban

Publié le 06 Janvier 2019
475 vues

Le parvis d’Ivoire Sépulture (IVOSEP) a refusé du monde pour la prière d’Asr (Prière de 16 h) en l’honneur du petit Aly Méroué. Des pleurs, des cris de désolation des personnes venues démontrer leur affection au môme de quatre ans.

Le parvis d’Ivoire Sépulture (IVOSEP) a refusé du monde pour la prière d’Asr (Prière de 16 h) en l’honneur du petit Aly Méroué. Des pleurs, des cris de désolation des personnes venues démontrer leur affection au môme de quatre ans. « Aly était un enfant doux, il ne parlait même pas. Tout le monde l’adorait. Rien ne peut expliquer ce que cette femme a fait », ainsi s’exprimait une dame en pleure qui s’est présentée comme la mère du meilleur ami d’Aly.

« C’EST UN MENSONGE QU’ELLE RACONTE. ON N’A JAMAIS VU NI ENTENDU QU’ON TUE POUR GUÉRIR QUELQU’UN D’AUTRES QUI NE SOIT MÊME PAS DE SA FAMILLE. IL FAUT QU’ELLE NOUS DISE SES RÉELLES MOTIVATIONS. ALY NE PEUT PAS MOURIR POUR RIEN »

Rappelons que le 27 décembre 2018, Aly  (garçon de quatre ans) et Elyn (fillette de deux ans et demi) les deux enfants d’un couple d’origine libanaise ont été empoisonnés par Mirielle, leur nounou. Plongés tous les deux dans le coma à la Polyclinique internationale Sainte Anne-Marie (PISAM), Elyn s’en sort, mais Aly mourra le 4 janvier 2019 d’un arrêt cardiaque.

Grâce à la caméra installée au domicile du couple Méroué, la nounou est arrêtée et interrogée par la police. Elle ne fera pas beaucoup de difficulté à dévoiler son plan. Elle aurait affirmé que sa mère malade, un charlatan lui avait demandé de sacrifier deux enfants afin de voir sa génitrice sur pied. Elle décide alors de choisir les deux enfants dont elle s’occupait.

Certains témoignages sur les lieux de la levée de corps s’inscrivent en faux contre ces allégations. « C’est un mensonge qu’elle raconte. On n’a jamais vu ni entendu qu’on tue pour guérir quelqu’un d’autres qui ne soit même pas de sa famille. Il faut qu’elle nous dise ses réelles motivations. Aly ne peut pas mourir pour rien », indiquait une jeune dame proche du défunt.

Notons que des gris-gris avaient été retrouvés dans les coins et recoins du domicile des Méroué après l’interrogation de la nounou.


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com