INTERNATIONAL

Un couple a attaqué et maudit un homme noir à Hilton, il les met OK

Publié le 12 Janvier 2022
232 vues

Un incident dans un hôtel Hilton brésilien devient totalement incontrôlable lorsqu’une femme attaque un autre client dans le hall.

Un incident dans un hôtel Hilton brésilien devient totalement incontrôlable lorsqu’une femme attaque un autre client dans le hall. La raison ? Le Noir américain n’a pas voulu les laisser passer devant la file d’attente, après quoi le couple, prétendument ivre, a continué à le harceler et à lui lancer des insultes racistes.

Montrell Bingham, un autre client américain, voit tout ce qui se passe et commence à filmer. “Je n’allais pas réagir jusqu’à ce que j’entende les remarques racistes que la femme a commencées à utiliser”, dit-il à “Newsweek”. “Je n’ai sorti mon téléphone qu’après que la femme l’a agressé et j’ai remarqué que le personnel de l’hôtel l’a simplement laissée faire sans intervenir et sans faire partir l’agresseur.”

Au début de la vidéo, on voit la femme discuter avec des membres du personnel de l’hôtel Hilton Rio de Janeiro Copacabana. Elle s’adresse également au client à la réception. Il semble que ce soit H.L. Thompson, l’homme derrière la société de divertissement Slyfox, qui se trouve au Brésil pour un festival de musique qu’il organise. “Tu as touché ma femme en premier”, dit le mari du couple à Thompson. “Je vais te frapper tout de suite”, répond-il, mais la femme se jette sur lui. Thompson frappe ensuite l’homme du couple, après quoi le personnel tente de maîtriser la femme.

Police

“Honnêtement, j’étais inquiet pour le Noir”, dit Bingham. “Je savais qu’il venait des États-Unis et qu’il n’avait personne pour le défendre et lui faire porter le chapeau. Alors j’ai pensé que je devais le filmer comme preuve.” Ses craintes n’étaient pas infondées, puisque le couple a appelé la police et lui a dit que Thompson les avait attaqués en premier.

“La police est restée dehors pendant des heures pour me protéger”, a tweeté Thompson. “Je n’ai pas pu dormir à l’hôtel cette nuit-là parce qu’ils ont menti en disant que je les avais attaqués.”

L’homme m’a traité de “nègre” quand j’ai refusé de les laisser passer.

Il a remercié Bingham d’avoir filmé et a également expliqué ce qui s’est passé avant le début de la vidéo : “Ils m’ont poussé sur le côté alors qu’ils voulaient être en tête de la file d’attente pour les “membres Diamond”. L’homme m’a traité de “nègre” quand j’ai refusé de les laisser passer. Je leur ai demandé à plusieurs reprises de ne pas entrer dans ma bulle, de rester à un mètre et demi de distance et d’arrêter de me toucher.”

Bikini

Thompson et Bingham s’accordent à dire que le personnel aurait dû éloigner la femme bien plus tôt, ce qui n’aurait pas fait dégénérer la dispute à ce point. “Vous n’avez pas désamorcé la situation parce qu’elle est toujours là en train de parler”, dit Bingham au début de la vidéo.

“L’idée est que vous nous sépariez.” Lorsqu’il a demandé aux membres du personnel pourquoi ils ne retenaient pas la femme, ils ont donné comme raison qu’elle portait un bikini. “Mais ce n’est pas une excuse quand elle commence à proférer des insultes racistes”, dit-il.

Thomson ajoute qu’il s’agissait de légitime défense et qu’il n’est accusé de rien.


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com