INTERNATIONAL

Guinée : « Mamadi Doumbouya ne tient pas ses promesses » (Mamadou Sylla)

Publié le 17 Janvier 2022
398 vues

Mamadou Sylla, président de l’Union démocratique de Guinée et de la Convergence pour la renaissance de la démocratie en Guinée (COREDE)

Mamadou Sylla, président de l’Union démocratique de Guinée et de la Convergence pour la renaissance de la démocratie en Guinée (COREDE), cadre d’un parti politique guinéen dénonce Mamadi Doumbouya, chef de la junte au pouvoir en Guinée pour le non-respect de ses promesses.

A en croire Mamadou Sylla, président de l’Union démocratique de Guinée et de la Convergence pour la renaissance de la démocratie en Guinée (COREDE), Mamadi Doumbouya, président du Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD), à la tête de la junte en Guinée ne respecte pas la charte sur laquelle il avait prêté serment. Ce leader politique estime que Mamadi Doumbouya ne tient pas ses promesses.

« Il faudrait qu’il respecte la charte sur laquelle il a prêté serment, même si elle n’est pas l’émanation du peuple », rappelle-t-il en exposant l'une de ses promesses celle d’exclure tous ceux qui ont pris part au troisième mandat de l'ex-président Alpha Condé. 

« Il avait dit aussi que ceux qui ont pris part au troisième mandat d’Alpha Condé ne participeraient pas à la transition. Et pourtant, à la douane, aux finances… ce sont toujours les mêmes. Idem pour le ministre de l’Énergie et de l’Hydraulique, Abé Sylla : c’est un ancien député de l’Assemblée nationale. », expose-t-il.

Et au cadre du parti politique de souligner qu'à la publication de la charte ce fut très un grand étonnement des leaders politiques de constater qu'aucune de leurs propositions n'y figurent. « Lorsque la charte a été publiée, ce fut la surprise : rien de ce qui figurait dans nos propositions n’avait été retenu », soutient Mamadou Sylla, président de l’Union démocratique de Guinée et de la Convergence pour la renaissance de la démocratie en Guinée (COREDE).

Poursuivant le leader de l'opposition proteste en décrivant le fait que le pouvoir de transition n’a pas tenu compte des consultations.


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com