INTERNATIONAL

Alpha Condé : Voici comment il vit à Abu Dhabi, il est surveillé comme du lait sur le feu (JA)

Publié le 02 Février 2022
403 vues

L’ancien président guinéen s’est envolé le lundi 17 janvier 2022, vers les Émirats arabes unis afin d’y passer des examens médicaux

L’ancien président guinéen s’est envolé le lundi 17 janvier 2022, vers les Émirats arabes unis afin d’y passer des examens médicaux, le magazine panafricain Jeune Afrique annonce qu'il est surveillé et sous bonne garde.

A en croire le magazine panafricain Jeune Afrique, l'ancien président guinéen Alpha Condé, selon les informations depuis son arrivée aux Emirats arabes unis serait isolé, privé de son téléphone et accompagné de deux gardes. « Depuis son arrivée aux Émirats arabes unis, l’ancien chef de l’État est complètement isolé. Il est privé de ses téléphones et vit vingt-quatre heures sur vingt-quatre sous bonne garde des services de sécurité émiratis. », révèle Jeune Afrique concernant les détails de son séjour médical.

Et au magazine panafricain Jeune Afrique d'indiquer que selon ses informations, le chef de l’État déchu pourrait poursuivre sa convalescence dans une villa en attendant le feu vert de son retour sur Conakry par les médecins émiratis. « Alpha Condé devrait quitter la clinique la semaine prochaine et poursuivre sa convalescence dans une villa réservée aux hôtes de marque. Il sera ensuite examiné par les médecins émiratis qui donneront, ou non, leur feu vert à son retour à Conakry. », fait-il savoir.

 Poursuivant toujours selon la même source, Jeune Afrique informe que les présidents Denis Sassou Nguesso, de la République du Congo et celui du Togo Faure Essozimna Gnassingbé seraient préoccupés par le sort de leur ancien homologue. « Toujours selon nos informations, les présidents Denis Sassou Nguesso et Faure Essozimna Gnassingbé – particulièrement préoccupés par le sort de leur ancien homologue », signifie le magazine.

Pour rappel un avion transportant l'ancien président Alpha Condé, un Gulfstream G-IV, a décollé de l’aéroport international Ahmed Sekou Touré, le lundi 17 janvier 2022, en début d’après-midi. Le chef de l’État déchu était accompagné de son médecin, le docteur Kaba, et de deux gardes du corps. Plus aucune information n’a filtré sur le sort de l’ancien président depuis qu’il a quitté Conakry.


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com