INTERNATIONAL

Coup d'État au Burkina : Jeune Afrique révèle des détails de l'attaque du convoi de Roch Kaboré

Publié le 07 Février 2022
474 vues

Depuis le 24 janvier 2022, Roch Marc Christian Kaboré n'est plus le président du Burkina Faso.

Depuis le 24 janvier 2022, Roch Marc Christian Kaboré n'est plus le président du Burkina Faso. Depuis cette date il est reclus sois haute surveillance de par la volonté de ses bourreaux.

La nuit du 23 au 24 janvier 2022 a été très chaude et longue pour l'entourage de l'ex-président Kaboré. Dans sa parution de ce jour 7 février, Jeune Afrique laisse à travers quelques phrases apparaître les dégâts subits par la garde de l'ex-président.

En effet selon le journal, lors de cette nuit du 23 janvier durant laquelle tout a basculé, quatre gendarmes qui assuraient sa protection ont été grièvement blessés. L’un d’eux a même perdu l’usage de ses jambes. Que ce serait-il passé s’il avait été à bord de ce convoi ?

Justement au lendemain de l'attaque du convoi de Roch Kaboré, plusieurs images ont circulé sur les réseaux sociaux et dans la presse internationale montrant d'énormes traces de sang sur le siège passager d'un des véhicules du convoi présidentiel. Aujourd'hui Paul-Henri Sandaogo Damiba tient les rênes du pouvoir burkinabè. Il vient même d'échapper aux sanctions de la CEDEAO qui lui a demandé de proposer un chronogramme clair et acceptable pour un retour à l'ordre constitutionnel.


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com