POLITIQUE

Burkina Faso : les magistrats exigent le respect des décisions de justice, vers l'arrestation de Blaise Compaoré ?

08 Juillet 2022 - Autres Sources
250 vues

Ancien Président du Burkina Faso, Blaise Compaoré séjourne présentement dans son pays sur encouragement de l'actuel chef de l'État

Ancien Président du Burkina Faso, Blaise Compaoré séjourne présentement dans son pays sur encouragement de l'actuel chef de l'État Paul-Henri Sandaogo Damiba. Reviendra-t-il en Côte d'Ivoire où il séjourne depuis sa chute le 31 octobre 2014 ?

L'ex-Président burkinabè Blaise Compaoré avait pris le pouvoir dans son pays le 15 octobre 1987 après l'assassinat sanglant de son ami de toujours, le Président Thomas Sankara. L'époux de la Franco-Ivoirienne Chantal Terrasson de Fougères règnera sur le Burkina Faso 27 ans et 16 jours durant avant le soulèvement populaire qui l'a chassé du pouvoir.

Depuis, il a été poursuivi par la justice de son pays qui a prononcé contre lui une condamnation de prison à perpétuité pour « complicité d’assassinats » et « atteinte à la sûreté de l’État ». Cette décision du 6 avril 2022 n'a jamais été appliquée. Mais un nouveau fait s'est produit ces derniers temps. Blaise Compaoré a temporellement mis fin à ses 8 ans d'exil en Côte d'Ivoire puisqu'il séjourne depuis le 8 juillet 2022 dans son pays.

L'ancien Président Burkinabé, naturalisé ivoirien, est arrivé à bord d'un avion privé de la République de Côte d'Ivoire. Voulant saisir cette opportunité pour faire respecter la décision prise en son encontre, le syndicat des magistrats du Burkina Faso, via un communiqué, exige le respect de "l'autorité des décisions de justice".

Blaise Compaoré devrait bien retourner en Côte d'Ivoire

Pour faire plus simple, les hommes de droit du Burkina Faso demandent au président Paul-Henri Sandaogo Damiba de faire arrêter l'ancien dictateur pour lui faire purger sa peine. Ce dernier se pliera-t-il à cette demande des magistrats de son pays ? Aucune chance de l'espérer puisque le Colonel Damiba a pris des engagements vis-à-vis des autorités ivoiriennes en ce qui concerne un rapide retour de l'ancien président en Côte d'Ivoire.

COMMUNIQUE DES SYNDICATS DE MAGISTRATS SUR LE NÉCESSAIRE RESPECT DE L'AUTORITÉ DES DÉCISIONS DE JUSTICE

Les syndicats de magistrats du Burkina Faso suivent avec une attention particulière l'intensité des débats portant, depuis un certain temps, sur des questions relatives à l'autorité et l'exécution des décisions de justice.

Préoccupés par cette situation et par les conséquences éventuelles des faits et évènements qui en sont les causes sur l'indépendance et l'autorité de la justice, ils rappellent publiquement et avec force que les décisions de justice, peu importe les personnes qu'elles concernent, ont vocation à être respectées et exécutées pour produire leurs entiers effets tant qu'elles n'ont pas souffert de l'exercice d'une voie de recours.

L'histoire nous indique, à toutes fins utiles, qu'elle offre au crédit des syndicats de magistrats, seuls ou avec d'autres entités, de vivants exemples pour la défense de l'indépendance et de l'autorité de la justice.

En tout état de cause, tout en réaffirmant leur attachement au respect et à l'exécution des décisions de justice, les syndicats de magistrats du Burkina Faso invitent le Président du Faso, garant constitutionnel de l'indépendance du pouvoir judiciaire, à œuvrer, sans condition et sans délai, en sorte que le caractère sacré des décisions de justice soit scrupuleusement respecté et que leur exécution soit assurée dans le respect strict des lois en vigueurs.

Ouagadougou, le 07 juillet 2022

Pour le Syndicat Autonome des Magistrats Burkinabé (SAMAB)

Emmanuel S. OUEDRAOGO

Secrétaire général

Pour le Syndicat Burkinabè des Magistrats (SBM)

Nestor KIENTGA

Secrétaire général adjoint

Pour le Syndicat des Magistrats Burkinabè (SMB)

Diakatya TRAORE

Secrétaire général


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com