POLITIQUE

Affaire Klass’C : voici la réaction de Charles Kougnon : « La sortie de M. Touré n'est pas responsable »

09 Juillet 2022 - Autres Sources
513 vues

Le propriétaire des salons de coiffure (Klass'C), Charles Kougnon a été joint par le média Afrikipresse.

Le propriétaire des salons de coiffure (Klass'C), Charles Kougnon a été joint par le média Afrikipresse. Selon le site d’informations en ligne, Charles Kougnon a déclaré que la sortie du ministre Touré Mamadou n’est pas « responsable ».

« Selon les informations reçues, le dossier Klass’C était un projet de création de 500 emplois comprenant 100 enseignes à raison de 5 jeunes par groupe. En effet, il s’agissait de financer 100 projets, 100 salons de coiffures par groupes de 5 personnes par salon pour un montant de sept millions neuf cent mille francs CFA (7,9 millions Fcfa) par salon, soit un montant total de 790 millions Fcfa et un total de 500 emplois », pointe Afrikipresse.

Le site d’informations en ligne dit avoir joint Charles Kougnon qui a répondu : « Sur conseil de mes avocats, j’ai décidé de me taire mais il aura un droit de réponse que nous sommes en train de préparer. Nous allons réagir et contredire tout ce qu’il a avancé. Le problème est plus profond que ça. 

La sortie de M. Touré me jette à la vindicte populaire et sur les réseaux sociaux, on me traite de tout. Ce n’est pas parce que je ne peux pas réagir. Moi, je ne n’ai pas attendu le Ministère de la promotion des jeunes pour ouvrir mon salon. J’ai ouvert mes premiers salons en 2016 et en 2018, je suis allé au Canada où j’ai fait un MBA. J’ai eu des propositions de boulots, mais je les ai tous déclinées. Depuis le Canada, je gérais mon business. Tout le monde se coiffe chez moi, des ministres, de simples travailleurs, des étudiants »

« Moi, je n’ai pas de problème avec Monsieur Touré.  Mais je ne comprends pas pourquoi il me cite, alors que je ne suis pas le seul à être en justice avec eux. Nous allons, mes avocats et moi, réagir.  Lui qui est ministre chargé de la promotion des jeunes devrait plutôt protéger les jeunes, et c’est lui qui me jette en pâture. Il me jette à la vindicte populaire alors que dans mes salons, il y a plus de cent (100) jeunes qui y travaillent. Que peut-il que ces jeunes-là deviennent ? Monsieur Touré m’a reçu une fois et nous en avons parlé. Il dit lui-même que l’affaire est déjà devant la justice, alors attendons le verdict de la justice, pourquoi donc se précipite-t-il de parler… ? ».

Pour rappel, Le 07 juillet 2022, lors de son passage sur Life TV, Mamadou Touré, le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l'Emploi Jeune et du Service Civique a révélé que les salons de coiffure Klass'c ont reçu un financement de 700 millions FCFA, mais le propriétaire refuse de rembourser. « Je prends le cas du jeune qui a bénéficié d'un financement important de 700 millions FCFA pour faire des salons de coiffure, il s'agit d'un réseau d'une cinquantaine de salons de coiffure, qui malheureusement refuse de rembourser, j'ai trouvé cette situation lorsque le suis arrivé. 

Il refuse de rembourser, sans vouloir lui faire de la pub, mais en même temps pour que vous nous aidiez à faire la répression.  ll s'agit des salons de coiffure Klass'c, tous les salons de coiffure que vous voyez à Abidjan qui portent le nom de Klass'C Eh beh, c'est sur la base de ce financement ».


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com