POLITIQUE

Côte d'Ivoire : Evincé de la présidence du Conseil régional, Mangoua en route pour se faire élire député de Bodokro

24 Août 2022 - Autres Sources
176 vues

L’ex-président du Conseil régional du Gbêkè et vice-président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Jacques Mangoua

L’ex-président du Conseil régional du Gbêkè et vice-président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Jacques Mangoua a déposé son dossier de candidature pour les élections législatives partielles à Bodokro.

La Commission électorale indépendante (CEI) a communiqué les noms des candidats aux élections législatives partielles dans la circonscription électorale n°057, Bodokro, Lolobo et N’Guessankro Communes et Sous-Préfectures, Marabadjassa Sous-Préfecture. Parmi eux figurent Mangoua Koffi Saraka Jacques et Yao Kan Clément, candidats titulaire et suppléant, Parti Démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA).

« Conformément à ses attributions légales, la CEI a ainsi l’honneur de porter à la connaissance de la communauté nationale et internationale que sont définitivement retenus comme candidats aux élections législatives partielles dans les circonscriptions électorales n°057, 150 et 202, les candidats dont les noms suivent : Dans la circonscription électorale n°057, Bodokro, Lolobo et N’Guessankro Communes et Sous-Préfectures, Marabadjassa Sous-Préfecture Koffi N’Dah Kouakou et Kouakou Kanga, candidats titulaire et suppléant, candidats indépendants Kouamé Attingbré et Kouassi  Yao Gérard, candidats titulaire et suppléant, Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) », a publié la CEI.

Notons que Jacques Mangoua a été condamné en première instance pour détention illégale d’armes à feu. « Ce sont mes adversaires politiques qui ont déposé ces armes pour arriver à me déstabiliser de mon poste de président de conseil régional que j’ai gagné dignement. Je suis innocent », avait plaidé l’accusé lors de son audience le mardi 24 mai 2022, à la Cour d’appel de Bouaké.

La candidature du cadre du parti d’Henri Konan Bédié validée par la CEI, sous-entend qu’elle a été validée par le Conseil constitutionnel. Cela s’apparente à un camouflet pour la justice qui l’a condamné dans le cas de l’affaire ci-dessus évoquée. Le député Jules N’Dri Kouakou a appelé à soutenir l’ex-président du Conseil régional du Gbêkè dont la candidature a été validée.

« Que la candidature de Jacques Mangoua aux législatives partielles de septembre 2022 soit pour le Peuple Goly un symbole d’unité, de fraternité et de solidarité », a-t-il dit. Estimant que Jacques Mangoua n’est pas lourd pour Bodokro. « Parce que c’est notre frère. S’il tombe, relevons-le. S’il se fatigue, aidons- le. S’il est faible, soutenons- le », a lancé Jules N’Dri Kouakou.


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com