SPORT

Franck Biya accuse : Honte à toi Samuel Eto’o « Ahmad Ahmad et Samuel Eot’o ont reçu le pactole d’argent à la présidence »

Publié le 14 Janvier 2022
182 vues

C’est une affaire de gros sous, selon les informations recueillies par Cameroun Web.

Les relations entre Samuel Eto’o et Franck Biya ne sont pas au beau fixe.

Et la récente humiliation qu’aurait subi le président de la Fecafoot pendant la cérémonie d’ouverture de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations n’a pas arrangé les choses entre les deux personnalités.

C’est une affaire de gros sous, selon les informations recueillies par Cameroun Web.

Entre le nouveau patron du football camerounais et le fils du chef de l’Etat, ça ne va pas depuis le premier « glissement » de la Coupe d’Afrique des Nations en 2019.

En effet, selon des sources concordantes, Franck Biya s’est plaint d’avoir versé une importante somme d’argent à Samuel Eto’o afin qu’il puisse assurer à leur pays, l’organisation de la compétition.

Mais en s’affichant publiquement avec Seidou Mbombo Njoya quelques jours avant l’élection à la Fecafoot, le fils du président de la République a enclenché les hostilités avec l’ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun.

Pour mieux comprendre les dessous de cette affaire, un retour dans le passé s’impose, précisément en 2018 lorsqu’à l’horizon se profilait le glissement de la CAN 2019.

Le pouvoir de Yaoundé ne voulait en aucun cas, perdre l’organisation et décide de confier une mission spéciale au Pichichi.

C’est là  le « Rambo 9 » est entré en jeu pour tempérer les vacarmes devant le trop plein de part et d’autre autour de la compétition. Il s’est porté garant pour assurer avec la CAF l’organisation effective de la CAN 2019 par le Cameroun.

Franck Biya lui a alors versé un milliard de francs. Une information confirmée par une source à Etoudi.

Tout était scellé et décidé le jour de l’audience présidentielle accordée à Samuel Eto’o et Ahmad Ahmad, le président de la CAF d’alors.

« Ahmad Ahmad et Samuel Eot’o ont reçu le pactole d’argent à la présidence le jour de la visite de Ahmad à Etoudi.

Si vous aviez remarqué à la sortie de l’audience, le discours de Samuel a changé et a surpris les Camerounais », révèle la source.

Effectivement, le 2 octobre 2018 à 13h, le président Paul Biya a reçu les deux hommes dans son palais.

A la sortie de l’audience, Samuel Eto’o a plutôt déclaré qu’il soutient la candidature de Paul Biya (la visite a eu lieu à quelques jours de l’élection présidentielle) et qu’il vote pour lui le 8 octobre 2018 car, précise-t-il, « Paul Biya a beaucoup fait pour lui et sa carrière, et qu’il est le meilleur choix pour le Cameroun actuel, du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest. »

Les tensions sont montées entre les deux hommes lorsque les multiples tentatives de Samuel Eto’o de sauver la CAN 2019 n’ont pas pu aboutir alors que le président Biya avait rassuré la CAF et le peuple camerounais qu’il sera prêt pour la compétition africaine.

Le glissement de trop

Coup de théâtre le 30 novembre 2018, la CAF annonce le glissement de la CAN 2019 pour de graves retards dans la construction des infrastructure et en janvier 2019, l’Egypte a été choisie pour organiser la compétition. La nouvelle a sonné le glas de tout espoir du pouvoir de Yaoundé. Une honte, un fiasco indescriptible. Toute la colère d’Etoudi est mobilisée contre Samuel Eto’o pour avoir échoué dans sa mission de garantir l’organisation de la CAN au Cameroun.

Le pactole d’un milliard n’a donc servi à rien. Franck Biya dans son courroux, a accusé le grand 9 d’escroquerie et d’avoir dilapidé cette forte somme. Samuel Eto’o pour rectifier son tir, a encore demandé au fils du président un autre déboursement d’un milliard pour renégocier avec les grands décideurs de la CAF. Toutefois il a été refoulé.

« Le jour, l’organisation a été retirée au Cameroun, Samuel Eto’o a demandé à la présidence de lui donner encore un milliard pour renégocier encore avec les leaders de la CA. Or c’était de l’arnaque », soutient la source. Après ce débâcle, le grand 9 a attendu trop longtemps avant de mettre encore les pieds au Cameroun.


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com